Selon Robin Lehner, La LNH a « menti en plein visage » aux joueurs

Publié le 21 avril 2021 à 18h10
PAR MARK SUCIU
Le gardien des Golden Knights de Vegas, Robin Lehner, n'a pas mâché ses mots par rapport au déroulement du protocole lié à la COVID-19 de la LNH alors qu'il a réalisé une sortie un peu maladroite aujourd'hui en vidéoconférence.


L'athlète suédois de 29 ans semblait complétement furieux par le protocole de la vaccination que la LNH avait instauré. En effet, les joueurs s'étaient vus promettre qu'après la vaccination, ils seraient en mesure de revenir à la normale au lieu d'être enfermés chacun chez soi.

Lehner a martelé que la ligue leur avait « menti en plein visage » puisque les promesses qu'elle avait faites « n'ont pas été tenues » selon ses dires.


« Ils m'ont dit hier (mardi) qu'ils sondent les équipes afin de déterminer lesquelles ont reçu le vaccin et celles qui ne l'ont pas reçu, et ils ne dérogeront pas de leur plan pour nous, les joueurs, tant que toutes les équipes ne seront pas vaccinées, afin de s'assurer qu'il n'y ait pas d'avantage compétitif », a signalé Lehner.

« Ils parlent d'avantage compétitif, plutôt que de vies humaines. D'avantage compétitif, de vies humaines. Nous sommes humains, nous aussi. Pour quelqu'un souffrant de bipolarité, une des choses qu'on vous dit est de ne pas rester isolé. Et maintenant, nous sommes vaccinés et nous sommes quand même comme des prisonniers, encore », a déclaré Lehner.

Il faut également préciser que Lehner lui-même souffre de bipolarité.

Le gardien des Knights a ensuite pris le temps de se calmer et est revenu sur ses propos en les clarifiant sur son compte Twitter un peu plus tard.



« Je suis frustré comme plusieurs personnes dans ce monde présentement, et tout ce que je dis n'est pas sorti de la façon que ça aurait dû », a écrit Lehner. « Le point principal que je voulais amener est qu'on doit commencer à voir la santé mentale comme aussi très importante dans cette situation. Ça a un impact énorme sur tout le monde dans la société présentement. Beaucoup de gens passent à travers une période difficile mentalement, et on se doit de considérer ça. Ensuite, de se faire mentir en plein visage rend la chose encore pire. »

« J'adore le hockey et la ligue a fait beaucoup de bonnes choses. Mais ils ont échoué cette fois. Mon choix de mots en parlant d'une prison n'était pas approprié et je m'en excuse. Mais il n'en reste pas moins que la situation accentue les problèmes mentaux. Je ne voulais pas offenser qui que ce soit. J'espère simplement qu'on puisse régler ça collectivement pour venir en aide également à ces gens qui souffrent sur le plan psychologique. »

Pour le moment, les joueurs ont reçu la consigne de la LNH de ne jamais quitter leur domicile à l'exception des activités reliées à leur équipe. Des directives similaires touchent également la famille des joueurs.

Crédit : RDS
10 dernières chroniques
pub