FINAL
3
2
    

Victor Mete aura une énorme pression sur les épaules en 2018-2019

Publié le 5 septembre 2018 à 18h30
PAR

C'est ce week-end que le camp des recrues du Canadien de Montréal s'amorcera, alors qu'une trentaine d'espoirs du Bleu-Blanc-Rouge lutteront entre eux afin de dénicher une place pour le véritable camp de l'équipe.

À pareille date l'an dernier, un jeune défenseur, que Trevor Timmins et son équipe de recruteurs avaient sélectionné en 4e ronde de l'encan 2016, faisait écarquiller les yeux de l'État-major du CH et de ses partisans.

En effet, l'arrière Victor Mete arrivait à ce camp sans aucune pression, jouant un style de jeu ralliant vitesse et talent, si bien que l'originaire de Woodbridge en Ontario a fait son petit bout de chemin jusqu'à obtenir un poste sur la première paire de défenseurs du club, avec nul autre que le pilier de l'équipe, Shea Weber, pour amorcer la saison régulière de la Sainte-Flanelle.

Maintenant qu'une nouvelle saison s'amène à grands pas, il est fort à parier que les attentes seront énormes envers le jeune défenseur de 20 ans en cette saison 2018-2019 par rapport à celles de l'an dernier, alors qu'il était carrément un inconnu il y a 365 jours.


Il est donc permis de se demander si le #53 saura répondre à ces dites attentes ou bien s'il connaîtra la fameuse »guigne de la deuxième année». Une chose est sûre, il devrait sans doute avoir de plus grosses responsabilités lors de cette campagne, ce qui devrait lui permettre d'améliorer sa fiche offensive de 7 mentions d'aides (aucun but) en 49 rencontres l'an dernier.

Là où Mete pourrait avoir plus de difficultés en 2018-2019, par contre, sera au point de vue défensif. En effet, avec Shea Weber qui est blessé et une brigade défensive peu talentueuse, le jeune défenseur gaucher devrait être utilisé contre les meilleurs trios adverses cette saison et son manque d'expérience pourrait faire en sorte que sa fiche de plus et moins pourrait se trouver dans le rouge plus souvent qu'autrement.

Malgré tout, la LNH d'aujourd'hui est maintenant dominée par les jeunes joueurs et Victor Mete possède tous les outils nécessaires afin de s'imposer dans le circuit Bettman. Maintenant, ce sera au personnel d'entraîneurs du Tricolore de bien gérer le dossier de son jeune défenseur afin de ne pas »brûler» le talent de ce dernier, surtout qu'il est l'un des plus beaux espoirs de l'organisation au moment d'écrire ces lignes.

Selon vous, Victor Mete saura-t-il dépasser les attentes pour une deuxième saison consécutive ou bien pourrait-il connaître une certaine régression cette saison?

10 dernières chroniques
pub