Le CH n'a officiellement plus de club affilié ECHL

Publié le 11 septembre 2018 à 8h49
PAR

La ligue ECHL, anciennement appelée la Ligue de hockey de la côte est, est considérée comme la troisième ligue d'Amérique du Nord après la LNH et la AHL.

Elle sert en grande partie de ligue affiliée aux équipes de la AHL. Nous avons appris en fin de semaine que le  Canadien de Montréal a décidé de mettre fin à son association avec son équipe ECHL, le Beast de Brampton.

«L'entente avec le Beast était venue à échéance et nous avons considéré que nous n'avions pas besoin d'une filiale officielle dans ce circuit puisque nous n'avons pas envoyé beaucoup de joueurs là-bas au cours des dernières saisons»  – Le service des  communications du Canadien




Au cours des dernières saisons, seuls Zachary Fucale (57 parties) et Michel McNiven (4 parties) de l'organisation du Canadien ont joués dans la ECHL. Avec Fucale, qui est maintenant avec l'organisation des Golden Knights de Las Vegas, la nécessité d'une équipe ECHL devient moindre.

Il y a présentement 35 joueurs possibles à l'alignement du  Rocket de Laval pour la prochaine saison. Plusieurs possèdent des contrats AHL/ECHL. Les joueurs qui devront faire la navette entre les deux ligues ne seront par contre pas orphelins car le CH travaille présentement sur une entente avec les Mariners du Maine, formation au sein de laquelle Daniel Brière occupe le rôle de vice-président des opérations. Il est fort à parier que la grande amitié entre Bouchard et Brière n'est pas étrangère à cette possible association.

«Nous serons chanceux de compter sur l'aide de Daniel, qui travaille comme DG pour l'équipe de Portland. Je travaillerai avec lui pour créer des relations avec nos joueurs. Oui, Daniel est un ami, mais c'est aussi une très bonne tête de hockey avec de bons principes.» – Joël Bouchard

C'est d'ailleurs de cette façon que les Sénateurs d'Ottawa agissaient avec le Beast de Brampton la saison passée. Les Sens seront dorénavant le seul et unique club affilié au Beast en 2018-2019.

Il sera intéressant de voir si le CH optera à long terme pour revenir à 100% dans la ECHL. En avril dernier, le journaliste Steve Turcotte du journal Le Nouvelliste avait écrit un texte proposant qu'une formation de la ECHL s'installe dans le futur nouvel amphithéâtre de Trois-Rivières. C'est en effet le souhait du maire de la ville, Yves Lévesque, qui ne veut pas voir son aréna vide et inutilisé. Selon Turcotte, Molson a lui-même dit à Yves Lévesque qu'il surveillait de près le dossier du nouveau colisée à Trois-Rivières.

«Un tel virage pourrait aussi permettre au Canadien de bourrer ce club de Québécois. Il s'est fait reprocher avec raison d'avoir levé le nez sur les Jonathan Marchessault, Yanni Gourde et autres Alex Barré-Boulet ces dernières années. La seule façon de remédier efficacement à la situation, c'est de se servir de l'équipe de ECHL comme laboratoire pour tenter de développer des perles rares.»– Steve Turcotte

Avec la vague de contrats que le CH a accordés à de jeunes Québécois, cette idée semble avoir été choisie par le CH.  Il reste à voir si le projet  d'une formation ECHL pour le CH dans le nouveau Colisée de Trois-Rivières aboutira!

L'histoire des club ECHL affiliés avec le Canadien de Montréal :



1992-1996, Wheeling Thunderbirds (conjointement avec les  Oilers d'Edmonton)
1996-1997, Wheeling Nailers
1997-1999, New Orleans Brass (conjointement avec les  Oilers d'Edmonton
2000-2001, Tallahassee Tiger Sharks (conjointement avec les  Oilers d'Edmonton)
2001-2002, Mississippi Sea Wolves (conjointement avec les Coyotes de Phoenix)
2002-2004, Columbus Cottonmouths (conjointement avec les  Oilers d'Edmonton)
2004-2006, Long Beach Ice Dogs
2006-2010, Cincinnati Cyclones (conjointement avec les Prédateurs de Nashville)
2010-2015, Wheeling Nailers (conjointement avec les Penguin de Pittsburgh)
2015-2018, Brampton Beast
10 dernières chroniques
pub