Voici enfin ce que le Canadien pourrait recevoir en échange de Jeff Petry et c'est énorme

Publié le 13 août 2023 à 19h27
PAR WILLIAM NADEAU

Depuis son acquisition par le Canadien de Montréal il y a exactement une semaine de cela, Jeff Petry revient constamment dans les rumeurs d'échange.

Ça semble évidemment que Kent Hughes tente de le transiger, à salaire réduit, et les chances de voir Petry enfiler l'uniforme du CH cette saison sont faibles.

La question que nous recevons le plus, dans ce dossier, est la suivante: que peut-on espérer recevoir en échange de Petry?

Peu de sources fiables s'étaient avancées sur cette question au cours des derniers jours, jusqu'à aujourd'hui.


Enfin une idée de la valeur de Petry à salaire réduit



On parle ici d'un défenseur qui a amassé 31 points en 61 matchs la saison passée, et 42 points en 55 matchs il y a deux ans. (et qui pourrait coûter seulement 2,34 millions de dollars)

Pour ces raisons, voyez ce que Matt Ohayon a déclaré sur les ondes du balado de Tony Marinaro:

« Montréal peut encore retenir 50 % de son salaire, ce qui, à mon avis, pourrait leur permettre d'obtenir un choix de première ronde. C'est un défenseur qui a beaucoup d'expérience, alors je m'attends à ce qu'une équipe paie le gros prix pour Jeff Petry et je suis persuadé qu'il y aura beaucoup d'intérêt pour un joueur comme lui. » - Matt Ohayon

Wow! Kent Hughes pourrait possiblement mettre la main sur un choix de première ronde en retour de Jeff Petry?

Ce serait énorme.

Personnellement, nous serions surpris que le Tricolore reçoive un choix de premier tour avant le début de la saison, mais en écoutant cela, nous avons espoir que Hughes réussisse ce grand coup.

Il en est certainement capable en tout cas!


Crédit : Marqueur.com
SONDAGE
13 Aout   |   2739 réponses
Voici enfin ce que le Canadien pourrait recevoir en échange de Jeff Petry et c'est énorme

Croyez-vous que Jeff Petry à moins de 2,5 millions de dollars peut valoir un choix de 1er tour?

Oui110340.3 %
Non163659.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub