SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Une compétition è l'interne qui porte fruit


PUBLICATION

16 novembre 2018  (23h14)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Avec huit défenseurs en santé dans l'alignement, bientôt neuf lorsque Shea Weber sera prêt à revenir au jeu, il y a forcément des joueurs qui doivent sauter leur tour.

Pour la partie de jeudi à Calgary, c'est Karl Alzner et Mike Reilly qui ont dû céder leurs places. Si Alzner est devenu, bien malgré lui, un habitué de la galerie de presse, ce n'est pas le cas de Reilly.
Il s'agissait de la première fois de la saison qu'il n'était en uniforme. Ayant eu un très bon début de saison, le numéro 28 du Canadien s'est fait plus discret lors des dernières rencontres, et sa fiche de moins trois contre Edmonton n'a certainement pas aidé sa cause. Il a d'ailleurs commenté le choix de Claude Julien de le laisser de côté:
«Je pense que c'était définitivement un choc. Je pourrais certainement jouer mieux. Je pense que je n'étais pas bon à Edmonton et que je ne vais pas rester ici et blâmer l'effort d'équipe pour le fait que nous étions mauvais. Je pense avoir fait de bonnes choses. Je ne sais pas quand je reviendrai, mais la prochaine fois, je devrai améliorer mon jeu et être à un autre niveau.»

Nombreux sont ceux qui témoignent leur appréciation quant à l'acquisition de Reilly dans la transaction avec le Wild du Minnesota contre un choix de 5e ronde, et le principal intéressé est près a tout pour rebondir et aider sa nouvelle équipe:
« Comment je peux rebondir est probablement la meilleure façon de réagir. C'est le plus important. Je veux aider cette équipe. Je veux en faire partie parce que c'est un groupe de gars amusant, nous gagnons et je pense qu'ils jouent mon style ici, ce qui me convient bien. j'adore jouer avec nos attaquants et le rythme auquel nous jouons.

« Je veux tourner la page et une fois que je serai dans l'alignement, je pense que je peux être un joueur important. »

« Je suis à l'aise avec la rotation. Vous basez votre décision sur les performances de certains joueurs. Cela crée une compétition interne. Je ne veux pas que les gars se mettent à l'aise. » – Claude Julien

Mike est très confiant malgré ses derniers déboires, et selon lui, le fait que ses entraîneurs n'hésitent pas à le faire jouer dans toutes les situations a grandement aidé.
Il prétend aussi être très à l'aise avec Noah Juulsen, sous prétexte qu'ils se complètent bien et qu'il y a une belle chimie. Il y a de la compétition à l'interne chez le Canadien, et c'est toujours bon pour une équipe. Même Reilly, qui a connu un très bon départ, peut faire partie de la rotation.
C'est dire à quel point aucun poste n'est garanti à la ligne bleue du Tricolore, et que Claude Julien a une belle profondeur pour se permettre de passer ses messages après une mauvaise performance. Nous ne savons pas si Mike sera de retour au jeu samedi contre les Canucks à Vancouver, mais chose certaine, il devra être prêt lorsque l'on fera appel à lui.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS