Un nouveau visage à l’entraînement du Canadien

Publié le 5 juin 2019 à 19h39
PAR ANNIE C.
C’est cette fin de semaine que le Grand Prix du Canada en F1 battra son plein du côté de Montréal. De ce fait, il s’agit d’un retour aux sources pour le Montréalais et pilote automobile Lance Stroll. En effet, plus tôt aujourd’hui, le jeune homme de 20 ans a profité de son retour en ville pour troquer son volant de voiture de course pour un bâton de hockey.

Vêtu d’un chandail bleu-blanc-rouge portant le numéro 18, le pilote de l’écurie Racing Point a sauté sur la glace du Complexe d'entraînement à Brossard, en compagnie de l'attaquant Matthew Peca, des défenseurs Victor Mete et Xavier Ouellet et du gardien Michael McNiven.

Étonnamment, Stroll s’est plutôt bien débrouillé sur patins. Ce dernier n’a peut-être pas la vitesse d’exécution d’un joueur professionnel ou encore un lancer frappé à la Shea Weber, mais il y est tout de même allé d’une feinte aux dépens de Michael McNiven.




« J'ai essayé de faire comme ils font dans les jeux, en célébrant avec un genou sur la glace, mais je n'ai pas l'équilibre pour le faire. Je me suis beaucoup amusé », a déclaré Stroll aux journalistes, en mentionnant à la blague qu’il négociait actuellement un contrat avec le Tricolore.

« Il a bien fait ça aujourd’hui!», a mentionné l’attaquant Matthew Peca.

« On a parlé de ce qu’on a à faire pour se préparer dans une journée de compétition et c’est presque la même chose. Tu t’entraînes, tu t’échauffes, tu visualises », a-t-il ajouté.

Malgré le décalage horaire de l’Europe, où il demeure, le jeune pilote de F1 tente de suivre attentivement son équipe favorite. Ses idoles de jeunesses étaient Saku Koivu et Alex Kovalev, aujourd’hui, c’est plutôt Carey Price qui hérite de ce titre. Stroll ajoute que c’est un athlète qu’il respecte particulièrement.

Il ne fait aucun doute que le jeune homme a été très satisfait de sa journée passée avec quelques joueurs du Tricolore avant de passer aux choses sérieuses. Stroll sera en action sur le circuit Gilles-Villeneuve durant tout le week-end.

Crédit : NHL.com
10 dernières chroniques
pub