Un défenseur vedette opéré?

Publié le 5 juin 2019 à 19h44
PAR DAVID ARMONI
Incommodé par une blessure à l'aine durant les dernières séries éliminatoires, le défenseur des Sharks de San Jose, Erik Karlsson, a passé sous le bistouri vendredi dernier. C'est ce que le compte Twitter de la Ligue nationale de hockey a signalé plus tôt mercredi.


Le défenseur, qui devrait être l'un des joueurs les plus convoités à l'ouverture du marché des joueurs autonomes, pourra entamer la prochaine campagne selon l'article.

Encore membre des Sharks de San Jose, c'est ce que l'équipe a signalé. Il va de soi que l'organisation veut se faire rassurante, elle qui pourrait être tentée de céder les droits de Karlsson lors du prochain repêchage en échange de choix ou d'espoirs.


Toutefois, le défenseur possède une clause qui lui permettrait de refuser une transaction. Dans ce cas, il serait risqué pour une autre formation de miser sur une transaction, alors qu'il deviendra libre comme l'air le 1er juillet.

Plusieurs rumeurs ont émergé dans les derniers jours, alors que celui-ci a avoué avoir un penchant pour les marchés de Montréal et d'Ottawa afin de répondre à une demande matrimoniale de sa femme.

Après une récolte de 16 points en 19 joutes éliminatoires ce printemps avec les Sharks, le défenseur devra passer par un processus de réhabilitation après la convalescence prévue pour récupérer de l'opération.

Advenant que le processus se déroule sans anicroches, le Suédois de 29 ans serait en mesure de sauter sur la glace le 5 octobre, date à laquelle la prochaine campagne devrait commencer.

Après une blessure au talon d’Achille survenue lors de la saison 2012-2013, le défenseur a raté 45 parties de saison régulière au cours des trois dernières campagnes, dont 29 parties uniquement cette saison.

Les blessures au bas du corps peuvent laisser des traces à long terme dans un vieillissement prématuré du défenseur. Plusieurs interrogations doivent trotter dans la tête de Marc Bergevin en ce qui à trait à un contrat de sept ans qui pourrait se finir beaucoup plus vite que prévu.
10 dernières chroniques
pub