20:00
-
-
    

Sebastian Aho s'est servi du Canadien

Publié le 29 juillet 2019 à 13h29
PAR

Les Hurricanes de la Caroline ont mis toute leur semaine à répondre à l'offre des Canadiens de Montréal présentée à Sebastian Aho, mais selon le directeur général Don Waddell, la décision de faire correspondre l'offre a été prise beaucoup plus tôt que cela.

En fait, Waddell a confié à LNH.com que les Hurricanes, qui avaient annoncé leur intention d'égaliser l'offre du Canadien après une seule journée, savaient qu'ils garderaient Aho dans les deux minutes suivant la réception de l'offre quinquennale, d'un montant de 42,27 millions de dollars.

«Tout le monde pense que nous ne sommes pas dans un grand marché de hockey, mais nous sommes chanceux d'avoir un propriétaire qui a très bien réussi dans la vie et dont il reconnaît le talent et les atouts», a déclaré Waddell. «Nous n'allions certainement pas laisser cet actif nous échapper à ce stade. Nous avons reçu l'offre à 14 h 40 ce lundi et nous savions qu'à 14 h 42, nous aurions égalisé.»

L'agent de Aho, Gerry Johannson, a déclaré après la signature de la feuille d'offre que son client «voulait à 100% jouer à Montréal.» Waddell, qui a admis que l'équipe aurait souhaité un contrat à plus long terme avec Aho, a déclaré que le joueur de centre avait simplement utilisé la feuille d'offre pour accélérer le processus d'agent libre avec compensation.


«Lui et moi avons parlé et il voulait rester ici», a déclaré Waddell. «L'agent lui a dit que c'était un moyen rapide d'obtenir ce contrat. Cela fait partie de l'ABC, cela fait partie du "business". Tout le monde à la fin de la journée était très heureux du résultat.»

Waddell et les Hurricanes ont acquis le gardien de but James Reimer des Panthers de la Floride cette saison, envoyant Scott Darling, qui a rapidement été acheté. Malgré le plafond de 3,4 millions de dollars de Reimer, Waddell a déclaré qu'il ne serait pas assuré de la place de remplaçant derrière Petr Mrazek, qui a signé une prolongation de 6,25 millions de dollars pour deux ans.

Bref, toute cette histoire nous a mis l'eau à la bouche durant une semaine, mais au fond de nous tous, nous savions que l'offre de Marc Bergevin n'était pas assez haute… Dommage!

Crédit: TSN
10 dernières chroniques
pub