20:00
-
-
    

Plusieurs vedettes de la LNH critiquent le format des sries!

Publié le 14 décembre 2018 à 8h30
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Depuis la saison 2014-2015, la LNH opte pour le format éliminatoire que nous connaissons présentement.

Le but était alors de créer des rivalités à l'intérieur des divisions. Ce format est fort critiqué et plusieurs préféreraient revenir au vieux système (1 vs 8, 2 vs 7, 3 vs 6, 4 vs 5). En effet, l'équipe qui termine en première place dans sa division peut être désavantagée dès la première ronde des séries en affrontant une des deux équipes repêchées.

Si l'équipe repêchée provient de l'autre division, il est possible qu'elle ait obtenu plus de points que celle ayant terminé en première place.

Pire encore, si les équipes de 1ère place et de 2e place remportent leur première ronde des séries, ils s'affronteront dès la deuxième ronde. C'est ce qui s'est passé la saison passée alors que les Capitals (1er rang de la Métropolitaine) ont affronté les Penguins (2e rang de la Métropolitaine) en deuxième ronde des séries. La conséquence est que plusieurs bonnes équipes sont éliminées dans les deux premières rondes.


Hier soir, les Leafs et le Lightning s'affrontaient lors d'un duel au sommet. Les deux formations trônent en tête du classement de la LNH. En marge de cet affrontement, Steven Stamkos en a profité pour critiquer le format des séries éliminatoires.

« J'ai toujours pensé que lorsque vous passez au 1 et au 8 et que vous reclassez les équipes par la suite, pour moi, c'est un peu plus logique. »
– Steven Stamkos



Si les choses ne changent pas, ces deux puissances pourraient s'affronter dès la 2e ronde des éliminatoires. C'est donc une des deux meilleures formations de la ligue qui serait éliminée dès la deuxième ronde. Ces propos rejoignent ceux que John Tavares et Nazem Kadri ont lancé la veille alors que eux aussi critiquaient le fonctionnement.

<
«Notre division est assez mortelle en ce moment. C'est évidemment un désavantage pour nous.» – Nazem Kadri


En mars 2017, le vétéran des Capitals de Washington Daniel Winnik critiquait lui aussi ouvertement ce format de séries. Il ne fut pas le seul, depuis l'instauration de ce dernier, plusieurs joueurs l'ont également imité, dont Sidney Crosby qui a déjà dit ne pas être un grand fan de ce format.

10 dernières chroniques
pub