Pierre-Olivier Joseph : la carte cachée de l’échange Kessel/Galchenyuk

Publié le 30 juin 2019 à 12h23
PAR JEREMIE LUSSIER
Samedi soir, un échange a attiré l’attention de tout le monde à travers la LNH. Les Penguins de Pittsburgh envoyaient Phil Kessel, le défenseur de ligue mineure Dane Birks et un choix de 4e ronde pour le repêchage de 2021 aux Coyotes de l’Arizona en retour de l’attaquant Alex Galchenyuk et de Pierre-Olivier Joseph.

Alors que tous les yeux sont rivés vers Kessel et Galchenyuk dans cette transaction, un nom important semble souvent être oublié de l’équation : celui de Pierre-Olivier Joseph.


Les Coyotes l’ont repêché au 23e échelon lors du repêchage de 2017. Il a été, lors de ce repêchage, le premier Québécois à être choisi par une équipe. Ce défenseur a présentement 19 ans, mais il célébrera son 20e anniversaire le 1er Juillet prochain. Lorsque l’on regarde ses statistiques lors des dernières saisons en LHJMQ, on peut très bien le qualifier de joueur constant. En effet, il a respectivement compilé des saisons de 39, 46 et 47 points lors de ses trois dernières campagnes en LHJMQ. Malgré ses belles statistiques, un obstacle se dresse devant lui : son poids.


Avec une charpente de 6 pieds 2 pouces et seulement 163 livres, plusieurs personnes doutent de ses capacités à pouvoir percer dans la LNH. Le point positif, c’est qu’à plusieurs reprises dans le passé, d’autres joueurs en qui les gens n’avaient aucune confiance en raison de leur taille se sont démarqués et ont parfois même marqué la ligue.

Le meilleur exemple actuel serait Jared Spurgeon. Le défenseur du Wild du Minnesota n’affiche que 167 livres sur la balance, mais il a tout de même su faire son nom dans la Ligue nationale et il est maintenant un rouage important dans la brigade défensive du Wild.

Si le développement de Pierre-Olivier se passe bien, il pourrait rapidement se tailler un poste à Pittsburgh et peut-être que les Penguins auront frappé un coup de circuit en faisant son acquisition.


Selon-vous, Pierre-Olivier Joseph peut-il percer dans la grande ligue malgré son poids?
10 dernières chroniques
pub