20:00
-
-
    

Oh Mr Game 7, le leadership incarné!

Publié le 25 avril 2019 à 11h17
PAR

Mercredi soir dernier, dans la victoire des Hurricanes de la Caroline 4 à 3 en deuxième période de prolongation face aux Capitals de Washington, Justin Williams s'est encore une fois levé, alors que son équipe disputait un match numéro 7.

Williams, mieux connu comme étant la légende de « Mister Game 7 », a récolté une passe sur le but gagnant de Brock McGinn en deuxième période de prolongation, permettant à son équipe de passer au tour suivant, éliminant du même coup les champions en titre, les Capitals de Washington.


Avec cette mention d'aide, Williams ajoute donc un 15e point à sa fiche record lors d'un match numéro 7, portant ainsi celle-ci à 7 buts et 8 passes en 9 matchs ultimes. De plus, « Mister Game 7 » compte maintenant huit victoires contre une seule défaite en de pareilles circonstances.



Il s'agit de tout un exploit pour l'attaquant de 37 ans des Hurricanes, considérant que celui-ci n'a pas été épargné par les blessures à ses débuts dans la LNH, ratant 24% des parties lors de ses 10 premières saisons. Williams n'a cependant raté que trois petits matchs à ses huit dernières saisons, comme l'indique Marc Antoine Gondin de The Athletic.

C'est un bel exemple de leadership dont fait preuve Justin Williams, qui a appris le même jour qu'il était en lice pour l'obtention du trophée Mark Messier, remis au joueur ayant fait preuve de leadership au sein de son équipe, autant sur la glace qu'à l'extérieur, tout en jouant un rôle déterminant dans le développement du hockey au sein de la communauté. Les deux autres nominés sont le défenseur Mark Giordano des Flames de Calgary et l'attaquant Wayne Simmonds des Prédateurs de Nashville.


Williams a été nommé le 16e capitaine de l'histoire des Hurricanes de la Caroline en septembre 2018 et a contribué (20B – 30A – 53pts) à mener les siens à une première participation en séries depuis 2009. De plus, le vétéran de 18 saisons est à la tête du mouvement de célébration d'après-match des Hurricanes, le « Storm Surge », qui a permis de développer une certaine proximité entre les joueurs et les partisans. Williams est aussi un mentor dans la communauté de hockey de la Caroline du Nord et dirige annuellement un camp de développement dans sa ville natale de Cobourg en Ontario au profit d'une oeuvre de bienfaisance.

Comme si tout cela n'était pas assez, Williams a aussi été nommé par ses coéquipiers comme récipiendaire du trophée Steve Chiasson 2018-19. Ce trophée est remis à chaque année au joueur des Hurricanes ayant le mieux incarné la détermination et le dévouement tout en étant une source d'inspiration pour ses coéquipiers par ses performances. Williams a également été reconnu par la Professional Hockey Writers 'Association (PHWA) comme lauréat du prix Josef Vasicek 2018-19 pour sa coopération avec les médias locaux.

Tout cela étant dit, il est impossible de douter du leadership de Justin Williams, qui a su encorle une fois ajouter à sa légende de « Mr Game 7 ». Les Hurricanes de la Caroline affronteront maintenant les Islanders de New York au second tour dès vendredi 26 avril à 19h au Barclays Center de Brooklyn.

Cette série se rendra-t-elle à la limite elle aussi ?
10 dernières chroniques
pub