20:00
-
-
    

Marc Bergevin prépare un coup fumant

Publié le 1 juillet 2019 à 7h39
PAR

Nous y sommes! Plus que quelques heures nous sépare de l'ouverture du marché des joueurs autonomes et la fébrilité entourant le Canadien est palpable.

En effet, il s'agit de la première année depuis longtemps où Montréal semble être une place de choix pour les joueurs autonomes de la LNH. En tant que partisans de la Sainte-Flanelle, nous avons le droit d'y croire!

Marc Bergevin disposait déjà d'un espace respectable sous le plafond salarial et il a fait près de 5 millions d'espace additionnel en échangeant Andrew Shaw et Nicolas Deslauriers contre des choix au repêchage. Ceci dit, il reste maintenant près de 13 millions pour s'entendre avec une vedette ou bien combler les vides avec un gardien substitut de qualité et un bon défenseur gaucher.

Selon les rumeurs, il faut oublier Matt Duchene à Montréal, car celui-ci aurait décidé de signer à Nashville. Ça ne veut pas dire que tout est joué pour Marc Bergevin, loin de là!


Anders Lee serait un ajout important à la troupe de Claude Julien. Son gabarit imposant de 6 pieds 3 pouces et 231 lbs et sa capacité à marquer des buts pourraient faire de lui l'un des meilleurs ailiers du club.

Keith Kinkaid serait aussi dans la mire de Bergevin pour seconder Price. Le gardien ne coûterait pas trop cher et assurerait les arrières de Carey pour lui permettre de se reposer un peu plus.

Jake Gardiner aussi pourrait bien se retrouver à Montréal. Le défenseur gaucher des Leafs est reconnu pour son apport offensif, mais aussi pour ses lacunes défensives. Or, aux côtés de Shea Weber, il se pourrait bien que ses lacunes soient moins visibles. Rappelons-nous que Jeff Petry avait la même réputation avant de joindre le Canadien.

Il y a toujours la possibilité que Marc Bergevin ait fait de l'espace sur sa masse pour faire une offre hostile à un jeune agent libre avec compensation. Les récents choix au repêchage obtenus dans les échanges de Shaw et Deslauriers laissent croire que le DG du Canadien aurait fait deux pierres d'un coup en faisant de l'espace sous le plafond salarial et en accumulant plus de choix pour ainsi continuer de repêcher des jeunes malgré la perte de quelques choix en compensation.

Bref, nous ne savons pas ce que le Tricolore nous réserve, mais c'est certain qu'il y a quelque chose de gros qui se prépare. Bergevin travaille d'arrache-pied pour convaincre des joueurs de venir à Montréal et il a placé tous ses pions. Il ne reste maintenant qu'à attendre jusqu'à 12 h, heure où le marché des joueurs autonomes ouvrira pour de bon.
10 dernières chroniques
pub