SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Malgré sa blessure, Shea Weber se hisse dans les sommets de la LNH

PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
21 décembre 2018  (13h06)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Hier soir, le Canadien de Montréal disputait le deuxième de deux matchs en autant de soirs, alors qu'il rendait visite aux Coyotes de l'Arizona et à un certain Alex Galchenyuk.

Dans cette rencontre, le Tricolore s'est imposé par la même marque à laquelle l'équipe avait subi la défaite la veille, soit au compte de 2 à 1, par l'entremise du but gagnant de Paul Byron.
Outre le #41, c'est le capitaine Shea Weber qui a fait vibrer les cordages pour la Sainte-Flanelle à l'aide de son arme favorite, un lancer sur réception, alimenté par Jeff Petry et Jonathan Drouin, le tout lors d'un avantage numérique.
C'était donc le cinquième but de la jeune saison du  
man mountain  
qui, rappelons-le, a raté les 24 premières rencontres de la campagne à la suite de son opération de l'an dernier. Malgré cette longue absence, ce n'est pas celle-ci qui allait faire ralentir le niveau de jeu du #6. En effet, au moment d'écrire ces lignes, Shea Weber figure parmi les meilleurs défenseurs du circuit Bettman en 2018-2019:

C'est qu'en 12 rencontres cette saison, Shea Weber se hisse déjà parmi les meilleurs buteurs chez les défenseurs, lui qui se retrouve à égalité au 16e rang de toute la LNH à ce chapitre. Le meneur est l'arrière du Wild du Minnesota, le jeune Matt Dumba, lui qui a percé les gardiens adverses à 12 occasions en trois mois d'activité. Chez le Bleu-Blanc-Rouge, seul Jeff Petry fait mieux que son capitaine dans ce domaine avec une récolte de sept buts en 36 rencontres.
Outre les buts, le natif de la Colombie-Britannique a jusqu'à maintenant une moyenne de points par match s'élevant à 0,67, ce qui lui vaut le 19e rang du circuit Bettman, à égalité avec Erik Karlsson et un certain P.K. Subban. Pour les intéressés, Petry a un ratio de 0,75 point par joute (14e dans la LNH) alors que c'est Morgan Rielly des Maple Leafs qui domine le circuit, lui qui noircit la feuille de pointage 1,14 fois en moyenne dans chacun de ses matchs.
À la lumière de ces statistiques, disons que c'est pas mal pour un défenseur dont certains osaient clamé haut et fort qu'il était un joueur fini à seulement 33 ans. Certes, Weber n'a plus la forme qu'il avait autrefois, mais considérant l'impact qu'il amène sur la glace, comme le démontre sa récolte de 8 points et un différentiel de +2 en 12 rencontres, parions qu'il a encore de l'excellent hockey à donner pour le CH et le restant de la LNH.
Êtes-vous impressionnés par la tenue de Shea Weber depuis son retour?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS