Les Canucks font une offre à l'Avalanche!

Publié le 21 juin 2019 à 16h02
PAR DAVID ARMONI
Les Canucks de Vancouver auraient déposé une offre à l'Avalanche du Colorado pour faire l'acquisition du défenseur à caractère offensif Tyson Barrie.

C'est du moins ce que prétend un journaliste attitré à la couverture de l'équipe vendredi à quelques heures de l'ouverture de la séance de repêchage 2019, qui se tient à Vancouver.


Selon Rob Williams, il y a des rumeurs que les Canucks auraient offert l'attaquant Jake Virtanen ainsi que leur choix de premier tour en 2020 à Joe Sakic en échange de Tyson Barrie.


Avec une année restante à son contrat d'une valeur de 5,5 millions de dollars, le défenseur de 27 ans représente le parfait quart-arrière sur l'avantage numérique pour la formation des Canucks de Vancouver. L'arrivée du jeune défenseur Quinn Hughes serait une occasion en or pour trouver un mentor qui a un style jeu similaire.

Au cours des deux dernières campagnes, le défenseur de l'Avalanche a accumulé les points à un rythme impressionnant. En 2017-2018, il a amassé 14 buts et 43 aides pour un total de 57 points en seulement 68 parties. La saison dernière, il en a ajouté, lui qui a inscrit 14 buts et 59 points en 78 joutes.

De son côté, Jake Virtanen pourrait devenir un attaquant de profondeur sur le deuxième ou troisième trio chez l'Avalanche. À 22 ans, l'attaquant format géant n'a pas été en mesure de remplir les promesses sur lesquelles on avait fondé tant d'espoir chez les Canucks.

En 70 parties l'an dernier, il a inscrit 15 buts et 25 points. Bien qu'il soit timide offensivement, Virtanen possède un excellent coup de patin et peut être physique dans son échec-avant. Un changement d'air pourrait peut-être le relancer.

Le pari est toutefois risqué quand il vient le temps de considérer le choix de premier tour en 2020. Imaginez que le gardien de but numéro un de l'équipe se blesse et que les Canucks se retrouvent dans les bas fonds de la Ligue nationale de hockey. Comble du malheur, il gagne la loterie. On offre Alexis Lafrenière à l'Avalanche du Colorado. Une situation cauchemardesque qui pourrait se produire advenant une quelconque malchance.

Demandez à Pierre Dorion comment ça peut être frustrant d'échanger un choix de première ronde!
10 dernières chroniques
pub