SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Habs et LNH se mouille sur le choix du Canadien ce soir


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
21 juin 2019  (11h14)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



L'attente est maintenant terminée le repêchage annuel de la LNH aura lieu ce soir à compter de 20h00.

Si l'on sait que le Canadien de Montréal parlera au 15e rang, à moins qu'une transaction impliquant ce même choix ne survienne, l'identité du joueur pour qui optera l'organisation montréalaise est quant à elle beaucoup plus difficile à prédire.
Malgré la difficulté de la tâche, l'équipe de Médias se prête au jeu des prédictions afin de tenter de viser juste quant à la sélection de Trevor Timmins et son équipe.
Avant de s'arrêter directement sur un joueur en particulier, nous commencerons l'exercice par identifier une série de choix possibles pour le Tricolore selon le niveau d'audace du département de recrutement de l'équipe.
Le choix logique : Cam York (12e meilleur espoir nord-américain)
Si vous explorez les diverses simulations de repêchage depuis quelques semaines, le nom de l'arrière américain gaucher ne vous est sans doute pas étranger.
En effet, Cam York représente le profil typique de défenseur dont le Canadien a besoin. Malgré le fait qu'il n'est pas le plus imposant du haut de ses 5 pieds 11 pouces et 172 livres, le produit du programme de développement américain cadre parfaitement avec la LNH d'aujourd'hui.
Il possède un excellent coup de patin en plus de posséder un sens du hockey assez développé. Également, il n'a pas de difficulté à inscrire son nom dans la colonne des pointeurs, lui qui a récolté 65 points, dont 11 buts, en 63 rencontres cette saison avec le programme de développement américain des moins de 18 ans.
Le choix qui pourrait rapporter gros : Philip Broberg (5e meilleur espoir européen)
Répertorié au cinquième rang chez les meilleurs espoirs européens, l'arrière gaucher Philip Broberg pourrait s'avérer toute une sélection pour le CH s'il est encore disponible au 15e rang.
Possédant un coup de patin assez exceptionnel malgré son imposante stature de 6 pieds 3 pouces et 203 livres, Broberg a tout pour devenir un bon défenseur dans le circuit Bettman.
Certes, sa production de 9 points en 41 rencontres dans la Allsvenskan (deuxième division suédoise) n'a rien pour écrire à sa mère, mais il faut toutefois rappeler qu'il évoluait avec des hommes tout au long de la campagne, lui qui n'est toujours âgé que de 17 ans au moment d'écrire ces lignes.
Sa grande maturité pourrait d'ailleurs faire en sorte que l'on pourrait le voir assez rapidement dans la LNH, soit d'ici une saison ou deux.
Il était notamment considéré en début de campagne comme l'un des cinq meilleurs espoirs de cet encan, mais l'émergence de plusieurs excellents joueurs ont fait en sorte qu'il a reculé dans les divers classements. Néanmoins, ses capacités physiques assez développées pour son âge font en sorte qu'il pourrait représenter un excellent choix.
Les choix potentiellement intéressants : Thomas Harley (11e meilleur espoir nord-américain) et Ville Heinola (4e meilleur espoir européen)
Harley et Heinola sont deux joueurs qui ont fait leur nom sur le tard en cette saison 2018-2019, mais possédant tout de même un potentiel fort intéressant. Thomas Harley est un Canadien de 17 ans qui mesure 6 pieds 3 pouces et qui fait soulever la barre à 193 livres.
Avec les Steelheads de Missisauga, l'arrière gaucher a obtenu une impressionnante récolte de 58 points en 68 rencontres dans la OHL, ce qui l'a placé au troisième rang des pointeurs de son équipe malgré son jeune âge. Son jeu est principalement caractérisé par son aisance sur patins et son habileté à effectuer de bonnes premières passes ou encore celle de bien transporter la rondelle.
De son côté, Heinola est un peu moins connu, puisqu'il a évolué de l'autre côté de l'océan pour toute la campagne. Le Finlandais a tout de même très bien performé dans le meilleur circuit professionnel de son pays d'origine, lui qui a obtenu un total relativement bon de 14 points en 34 rencontres tout en maintenant un différentiel de plus-7.
Il est d'ailleurs reconnu pour prendre d'excellentes décisions avec la rondelle, lui qui possède une très bonne vision du jeu.
Bref, si on les caractérise de joueurs potentiellement intéressants, c'est qu'ils pourraient être de très bons prix de consolation si les Broberg et York de ce monde venaient qu'à être sélectionnés hâtivement. Heinola et Harley sont deux défenseurs qui cadrent très bien avec le jeu rapide de la LNH, d'autant plus qu'ils sont tous deux gauchers.
Les choix à éviter : Raphael Lavoie (20e meilleur espoir nord-américain) et Arthur Kaliyev (7e meilleur espoir nord-américain)
On a beaucoup entendu parler de Raphael Lavoie dans les dernières semaines, notamment par sa bonne tenue lors des séries éliminatoires de la LHJMQ et lors du tournoi de la Coupe Memorial.
Or, nous sommes convaincus que le Canadien doit ignorer ce Québécois lors du prochain repêchage. En effet, malgré son très grand talent, plusieurs ont rapporté des difficultés dans le comportement du jeune homme et c'est pourquoi le CH ne doit pas le sélectionner.
Pour Kaliyev, même s'il ne devrait plus être disponible au moment où le Tricolore repêchera, puisqu'il est l'un des meilleurs franc-tireurs du repêchage, sinon le meilleur, il n'en demeure pas moins que tout comme le joueur du Mooseheads d'Halifax, Kaliyev ne semble pas avoir la meilleure attitude sur la patinoire, si bien qu'il ne cadrerait pas avec la mentalité du CH.
Pour conclure, plusieurs excellents joueurs ont été mentionnés dans les lignes précédentes et ils pourraient tous s'avérer de bons choix pour le Canadien de Montréal. Néanmoins, puisqu'il faut trancher, notre choix s'arrête définitivement sur l'arrière suédois Philip Broberg.
Il est fort probablement celui qui atteindra la LNH beaucoup plus rapidement parmi les autres défenseurs énumérés ci-dessus et il possède plusieurs excellentes qualités qui aideront le CH dans un an ou deux.
Toutefois, il est important de souligner que Cam York semble vraiment apprécié par l'organisation montréalaise et que certains comme l'ancien recruteur Alain Chainey sont d'avis que le Tricolore pourrait même transiger pour améliorer son rang de sélection et par le fait même s'assurer des services de York :
Bref, ce sera assurément un repêchage fort en émotions et comme Marc Bergevin nous a si souvent habitué, un coup d'éclat de la part du DG n'est certainement pas une option à écarter.
Et vous, quel serait votre choix?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS