Les Blue Jackets ajoutent de la profondeur à leur ligne bleue

Publié le 21 avril 2019 à 12h50
PAR

Même si les Blue Jackets ont balayé le Lightning, l'équipe vient d'ajouter de la profondeur à sa brigade défensive en amenant, à Colombus, Vladislav Gavrikov, un joueur qu'ils ont réclamé en sixième ronde en 2015, le 159e choix au total. Mais qui est le nouveau venu?

Né le 21 novembre 1995 à Yaroslavl en Russie, ce défenseur aguerri, mesurant 1,91 m (6pi. 3po.), pesant 93 kg (205 lbs) et qui lance de la gauche, a joué quatre années (cinq ans si on ajoute l'année avant qu'il soit repêché) dans la KHL, d'abord avec le Lokomotiv de Yaroslavl puis, ces deux dernières années, avec le SKA de St-Petersburg. En carrière, il présente un dossier de 49 points (16B, 33P) en 222 rencontres en plus d'avoir passé 146 minutes au cachot. Ces deux dernières saisons, il a totalisé, en 110 matchs, 34 points (10B, 24P) avec un différentiel de + 69. De plus, cette année, il a dominé la KHL avec un différentiel de + 48 aidant son équipe à se rendre jusqu'en finale de la Conférence de l'Ouest avant de s'incliner en sept rencontres devant le CKSA de Moscou. Il a aussi remporté la médaille d'or en 2018 aux Jeux Olympiques d'hiver.

Âgé de 23 ans, ce dernier est un défenseur de gros gabarit, fiable à la ligne bleue avec un peu d'aspect offensif. Lorsqu'il s'est amené à Colombus, il n'était cependant pas complètement dans le néant ni en terrain inconnu puisqu'il connaissait déjà deux de ses nouveaux coéquipiers, Sergei Bobrovsky et Artemi Panarin. De plus, ayant suivi les activités des Jackets depuis qu'il a failli signer avec l'équipe, il y a deux ans, Gavrikov, était au fait des accomplissements de ses nouveaux coéquipiers et savait ce que cela signifiait, pour la franchise et la ville, d'avoir éliminé Tampa Bay en première ronde.

Un jour après être arrivé à Colombus avec son épouse Anastasia, celle qui l'a aussi aidé à apprendre l'anglais, il a participé à la séance d'entraînement de l'équipe samedi. « Je suis très excité. Je suis très fier d'être ici » a-t-il affirmé. « J'ai rencontré les gars, les coachs et tout le personnel, donc c'est un gros moment pour moi. » Même s'il ne sait pas quand, ou même si, son entraîneur fera appel à ses services, Gavrikov est enthousiasmé par tout ce qui entoure l'équipe. « C'est tellement amusant, tellement fou » a-t-il déclaré. « C'est bon pour la ville, bon pour les fans. »


La brigade défensive des Jackets, déjà affectée par les blessures de Ryan Murray (absent depuis février 2018) et Adam McQuaid (absent depuis mars 2018), a vu sa situation aggravée en première ronde alors que Markus Nutivaara est venu grossir ses rangs. Ces absences ont cependant accru les responsabilités des Dean Kukan, Scott Harrington et Adam Clendening. Étant donné que John Tortorella n'a pas hésité à insérer dans l'alignement l'attaquant Alexandre Texier, il pourrait faire de même avec son nouveau défenseur afin de leur fournir un peu d'aide.

« De ce que je sais, Gavrikov est un très bon joueur » a d'ailleurs mentionné l'entraîneur-chef des Blue Jackets. Celui-ci a cependant précisé qu'avant de décider de l'envoyer dans la mêlée, il doit tout d'abord peser le pour et le contre et voir à ne pas perturber la chimie entre les joueurs qui ont remporté la première ronde. Tous les rapports provenant de Jarmo lui ont cependant confirmé que le nouveau venu est un excellent défenseur; il est même considéré comme étant l'un des plus fiables de la KHL.

« Je m'en moque (si je vais jouer maintenant) » a avoué Gavrikov qui a déjà signé un contrat pour la prochaine saison. « Je dois travailler fort et plus fort à chaque jour, et nous verrons ce qui va arriver. J'ai besoin de travailler davantage avant de pouvoir jouer ici. C'est la prochaine étape pour moi. »
Sachant que Tortorella ne craint pas de prendre des risques, pensez-vous que Gavrikov sera de l'alignement partant dès le match #1 de la 2e ronde?
10 dernières chroniques
pub