SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


La protection, un problème pour les gardiens


PUBLICATION

11 décembre 2018  (10h22)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Depuis peu de temps, la LNH a décidé d'imposer plusieurs restrictions aux nouvelles pièces d'équipements de gardiens de buts.

Demandant aux compagnies de rétrécir celles-ci, les cerbères du Circuit Bettman commencent à craindre pour leur sécurité, et probablement avec raison.
En effet, la protection est moindre pour ces hommes qui reçoivent des lancers à une vitesse impressionnante. Vous vous souvenez de ce qu'a dit Kotkaniemi après avoir vu le premier lancer de Shea Weber? Et bien les portiers, eux, doivent essayer de les arrêter, mais en étant peu protégés.
Certains diront qu'ils sont bien équipés, c'est vrai, comparativement aux gardiens des années antérieures comme Jacques Plante et Ken Dryden. Toutefois, la Ligue est en pleine ascension, les joueurs deviennent de plus en plus forts et donc, le hockey joué devient encore plus important. Cela dit, il serait important que la LNH cesse de négliger ses gardiens.
Peut-être est-ce seulement un simple adon, mais depuis deux à trois saisons, les cerbères du Circuit subissent de plus en plus de blessures. Sans que ce soit nécessairement relié aux pièces d'équipements rétrécies, cela peut tout de même avoir un impact.
Lorsqu'interviewé à ce sujet, les gardiens Marc-André Fleury et Braden Holtby ont fait part de leur insécurité face à ces changements.
Voici ce que le Québécois avait à dire:
«On a des bleus, des ecchymoses et d'autres blessures similaires. La largeur des épaules et des bras est probablement le plus gros problème. Je dirais qu'on se sent un peu plus petit parfois. Ça m'a pris du temps à déterminer ce que je voulais, ce que je trouverais confortable.»
Pour sa part, le récent champion de la Coupe Stanley s'inquiète davantage pour le futur:
«Tu peux faire avec les bleus et les ecchymoses et les blessures du genre, mais tu espères que quelqu'un ne finira pas avec une fracture quelconque. S'ils continuent de rétrécir l'équipement ainsi, ils vont devoir ajuster la technologie des bâtons, car actuellement, les gars lancent extrêmement fort et nous n'avons pas d'autres choix que d'être plus gros, plus protégés C'est correct pour le moment, mais les bâtons évoluent d'année en année. Si nous portons encore cet équipement dans cinq ans, ce sera vraiment dangereux.»
Le hockey est un sport, un divertissement, mais aussi un travail pour ces hommes.
Ne croyez-vous pas que la LNH devrait les protéger davantage?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS