SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Domi-Tatar ou Galchenyuk-Pacioretty?


PUBLICATION

11 décembre 2018  (8h53)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Maintenant que plus du tiers de la saison du Canadien est passée, le jeu des comparaisons commence à être pertinent.

Nous nous sommes penchés sur les départs et les acquisitions de l'été 2018 afin de voir le portrait après les 30 premiers matchs de la saison.
En fait, attardons-nous aux éléments principaux des transactions estivales réalisées par Marc Bergevin.
Max Domi a été acquis des Coyotes de l'Arizona en retour d'Alex Galchenyuk au mois de juin dernier. Tomas Tatar s'est emmené à Montréal dans l'échange qui a envoyé Max Pacioretty à Las Vegas, chez les Golden Knights, tout juste avant le début du camp d'entraînement.
Quand on regarde les points marqués, Montréal a nettement l'avantage avec ses nouveaux venus. Le combo Domi-Tatar cumule 0,92 point par match, alors que le tandem Galchenyuk-Pacioretty en offre seulement 0,60.
Un autre point de vue intéressant est en regardant la colonne du «cap hit». La somme des nouveaux venus chez le CH, au niveau de l'impact sur la masse salariale, est de 7,950,000$ pour la saison 2018-2019. Chez les ex-Habs, ce chiffre monte à 8,950,000$.
Ainsi, Marc Bergevin est allé chercher une meilleure production offensive (jusqu'à maintenant), en plus de faire une économie de 1,000,000$ sur la masse salariale pour la saison en cours. Ce chiffre grimpera lorsque le nouveau contrat de Pacioretty entrera en vigueur la saison prochaine (7,000,000$).
Bien entendu, les échanges s'analysent surtout à long terme. Il est cependant clair que, pour l'heure, les nouveaux joueurs du CH se portent mieux que ceux qui ont fait le chemin inverse.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS