L’un des meilleurs espoirs du prochain repêchage subit une terrible blessure

Publié le 8 juin 2019 à 18h31
PAR
Le repêchage est toujours l’un des moments les plus anticipés à travers la LNH saison après saison. C’est à ce moment que certaines équipes peuvent voir leur visage être complètement chamboulé avec une sélection hâtive en première ronde ou bien, du moins, ajouter d’intéressants jeunes joueurs pour le futur.

On le sait tous, le repêchage est loin d’être une science exacte. Année après année, des joueurs au potentiel énorme finissent par jouer en deçà des attentes, ne parvenant jamais à s’établir en tant que joueur d’impact.

Cette année encore, plusieurs experts se sont mouillés afin de prédire la première ronde du repêchage de 2019. Outre Jack Hughes et Kaapo Kakko, qui seront vraisemblablement les deux premières sélections de la soirée du 21 juin, les prédictions varient à savoir à quel rang les autres espoirs entendront leur nom être prononcé et ce, même au niveau du top 10.

Plusieurs facteurs peuvent influencer le rang de sélection d’un joueur et il n’est pas rare de voir un espoir glisser bien plus loin au classement que ce qui était prédit au départ.


Cela pourrait très bien se produire encore une fois cette saison alors que l’un des meilleurs espoirs de cette séance vient de subir une grave blessure moins de deux semaines avant le repêchage.

En effet, le jeune Peyton Krebs se serait déchiré le tendon d’Achille lors de son entraînement estival. Il devrait être prêt à effectuer un retour sur la surface glacée pour le début de la prochaine saison.


Malgré le fait qu’il risque d’être prêt pour le début de la prochaine saison, il pourrait fort bien être repêché en dehors du top 10, où plusieurs experts le voyaient sortir.

Rappelons-nous que la saison tout juste avant le repêchage de 2012, Alex Galchenyuk s’était également blessé sérieusement, mais les Canadiens l’avaient tout de même repêché au 3e rang.

Croyez-vous que le rang de Krebs sera affecté par cette blessure qu’il vient tout juste de subir ou bien les équipes en feront fi?
10 dernières chroniques
pub