Dans mon livre à moi...

Publié le 20 juin 2019 à 12h50
PAR DAVID ARMONI
Le repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey est un moment de l'année où tous les amateurs s'improvisent dirigeants de leur équipe fétiche.

C'est l'occasion pour moi de vous livrer mon observation de ce à quoi devrait ressembler la première ronde demain. Vous avez pigé! «Dans mon livre à moi» réfère au caractère gérant d'estrade que chaque partisan se donne à l'issue d'un repêchage.

1- Devils du New Jersey, Jack Hughes (USA U-18, C)

Considéré comme une version 2019 de Patrick Kane, Jack Hughes a fait écarquiller bien des yeux tout au long des compétitions internationales cette année. Son sens du jeu, ses habiletés offensives et sa capacité à s'adapter aux situations qui se présentent devant lui font de lui un joueur spécial dans cet encan amateur. Aux côtés d'un certain Cole Caufield, les deux attaquants ont été plus que dominants lors du dernier tournoi Ivan Hlinka. Égaler les statistiques d'un certain Alexander Ovechkin relève de l'exploit. Les Devils du New Jersey veulent repêcher un attaquant qui fera des étincelles offensivement. Aux côtés des attaquants comme Nico Hischier ou Taylor Hall, il sera à considérer dans votre pool l'automne prochain.


2- Rangers de New York, Kaapo Kakko (TPS Turku, AD)

Il ne fait aucun doute que Kaapo Kakko demeure l'attaquant le plus près de la Ligue nationale de hockey l'an prochain, lorsqu'on constate l'aisance avec laquelle il est en mesure d'élever son jeu d'un cran dans les moments importants. Il a été une pierre angulaire pour la formation finlandaise aux derniers Mondiaux, elle qui a remporté les grands honneurs face au Canada en finale. Sa fiche de 22 buts et 38 points en 45 parties dans la meilleure ligue de Finlande peut nous laisser penser qu'il a le potentiel de devenir un joueur de la trempe des Patrik Laine ou encore Aleksander Barkov. Il ne serait guère surprenant qu'il voit son nom être scandé en premier demain.

3- Blackhawks de Chicago, Bowen Byram (Giants de Vancouver, D)

Impossible de ne pas évoquer son patin fluide, sa vision du jeu et sa première passe dans une discussion. La défensive vieillissante chez les Blackhawks de Chicago avec Duncan Keith et Brent Seabrook pourrait offrir une alternative intéressante pour l'organisation à court terme. Il percerait fort probablement la brigade défensive de l'organisation dès la saison prochaine, puis aux côtés de vétérans, il serait en mesure de devenir le prochain pilier de cette brigade. Son tir puissant et son flair offensif lui ont permis d'inscrire 26 buts et récolter 71 points en 67 parties l'an dernier avec les Giants de Vancouver dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL).

4- Avalanche du Colorado, Alex Turcotte (USA U-18, C)

Avec un premier trio dévastateur comme celui de l'Avalanche du Colorado, la profondeur sur la ligne de centre devient un enjeu qui doit préoccuper le directeur général de l'organisation. Considéré comme un futur Jonathan Toews, Alex Turcotte a démontré des qualités de leader offensif, mais aussi de joueur impliqué dans les trois zones tout au long de sa saison avec la formation américaine des moins de 18 ans. Auteur de 27 buts et 62 points en 37 parties cette saison, il possède des qualités qui font rêver un directeur général de la Ligue nationale de hockey. Il pourrait permettre de balancer à terme deux trios menaçants chez l'Avalanche.

5- Kings de Los Angeles, Cole Caufield (USA U-18, AD)

Les Kings de Los Angeles ont connu une année difficile l'an dernier. L'une des raisons de ces déboires repose sur un manque cruel de marqueurs. La formation n'a pas été en mesure d'être dangereuse offensivement. À un tel point que les parties où la formation a inscrit cinq buts se font rares. Dans une nouvelle ère où l'attaque est mise en valeur plus que jamais, les Kings de Los Angeles tenteront de se trouver un marqueur de 30 buts à court terme. Bien que Cole Caufield soit un joueur de petit format, il a démontré qu'il était un magicien autour du filet adverse comme le démontre sa marque de 72 filets avec le programme américain cette saison.

6- Red Wings de Detroit, Dylan Cozens (Hurricanes de Lethbridge, C)

La formation possède des brèches à tous les niveaux que ce soit à l'attaque, dans sa brigade défensive ou encore devant le filet. Ils heurteront pour le meilleur joueur disponible en vertu de leur position au repêchage. La formation du Michigan voudra sélectionner un fabricant de jeu capable d'offrir des alternatives à des marqueurs comme Anthony Mantha ou même leur premier choix de l'an dernier, Filip Zadina. Cozens est responsable défensivement, il prend les bonnes décisions avec la rondelle en plus d'avoir un excellent sens du jeu.

7- Sabres de Buffalo, Trevor Zegras (USA U-18, C/AG)

Les Sabres de Buffalo possèdent un lot de jeunes joueurs talentueux, mais ceux-ci ne sont pas en mesure de percer dans l'Est afin d'atteindre les séries éliminatoires. Trevor Zegras possède un meilleur sens des responsabilités défensives que tous les autres joueurs rendus à ce rang. Il est dynamique en plus de faire preuve de beaucoup de créativité offensivement. Ce sont deux atouts qui plairont à la direction de l'équipe. La possibilité de le faire évoluer en tant que centre ou ailier représente une alternative intéressante pour l'entraîneur-chef.

8- Oilers d'Edmonton, Arthur Kaliyev (Bulldogs de Hamilton, AD)

Si tous les indices pouvaient nous envoyer vers un défenseur, les Oilers iront avec un joueur où les points d'interrogations sont multiples. Le manque de profondeur offensive sera la priorité de la formation albertaine. Plus de 50% de la production offensive a passé par Connor McDavid l'an dernier. La sélection du meilleur franc-tireur de l'encan amateur risque de causer des maux de tête aux défenses adverses.

9- Ducks d'Anaheim, Kirby Dach (Blades de Saskatoon, C)

La formation des Ducks d'Anaheim vient tout juste de racheter le contrat de Corey Perry au cours des derniers jours. Si l'attaque semble moins nantie qu'elle l'a déjà été, il y a plusieurs jeunes attaquants qui pourraient faire leur niche avec l'équipe à court terme. La venue d'un gros attaquant comme Kirby Dach s'inscrit bien dans la mentalité de l'organisation qui aime repêcher des gros joueurs physiques avec un bon échec avant. De plus, Dach possède un bon instinct offensif, ce qui lui donne un avantage sur plusieurs joueurs qui pourraient être réclamés dans les rangs précédents ou subséquents.

10- Canucks de Vancouver, Peyton Krebs (Ice de Kootenay, C/AG)

Les Canucks de Vancouver comptent sur un noyau de jeunes joueurs talentueux, dont les Bo Horvat, Brock Boeser, Elias Pettersson et Quinn Hughes. La formation doit toutefois ajouter une touche offensive si elle veut demeurer compétitive sur la patinoire. La formation heurtera pour l'un des meilleurs fabricants de jeu de l'encan amateur 2019. Son nom résonne souvent dans les rangs 6 à 8, mais le meilleur «fit» demeure celui des Canucks de Vancouver.

PAGE SUIVANTE
10 dernières chroniques
pub