FINAL
1
5
    

Comment passer de zéro à héros

Publié le 17 avril 2019 à 20h00
PAR

Nous y voici! Les séries éliminatoires sont commencées seulement depuis une semaine et nous avons déjà eu droit à une surprise de taille : l'élimination hâtive des champions de la saison régulière.

Le Lightning et les Blue Jackets ont utilisé des stratégies bien différentes à l'aube du bal printanier.

En effet, Julien Brisebois a opté pour la stabilité, n'effectuant aucun changement à son personnel à la date limite des transactions. Pour ce qui est de Jarmo Kekäläinen, c'est tout le contraire, lui qui n'a pas hésité à sacrifier des choix au repêchage pour acquérir des joueurs établis.

Qui pourrait blâmer Brisebois de son inactivité, lui qui possédait déjà la meilleure formation de la LNH? Son équipe est maintenant éliminée, mais il n'en est certainement pas la cause.


Quant à lui, le DG des Jackets a tout misé sur des résultats immédiats. Il s'est fait ouvertement critiquer pour ses mouvements de personnel, passant du même coup pour un directeur général de pacotille. Il aurait dû, selon plusieurs, échanger Panarin et Bobrovsky pour de bons choix au repêchage.

Son équipe vient de prouver que les critiques avaient tort. Peu de temps avant les séries, voici ce que Kekäläinen a publié, ce qui explique bien les motifs qu'il a eu d'effectuer ces changements à sa formation :

« Si j'avais simplement échangé Panarin et Bobrovsky pour des choix au repêchage, tout le monde dans notre ville et notre base de partisans se seraient dit que nous faisons toujours ça, que c'est la seule chose que nous savons faire et qu'on aurait dit qu'on sera meilleurs dans le futur. Qu'il faut être patient. Cependant, nous voulions envoyer un message clair à nos partisans et aux gars dans le vestiaire, que nous sommes sérieux et que nous voulons gagner. Si ça ne rend pas notre équipe victorieuse, j'en prendrai l'entière responsabilité. »


Toutefois, il ne faut pas prendre ça pour un gage de succès. Les Blue Jackets étaient à une défaite contre le Canadien de ne pas participer aux séries. De plus, les Islanders, qui ont eux aussi balayé leurs adversaires en première ronde, ont fait comme le Lightning, n'effectuant aucun changement à leur formation.

On peut dire que Kekäläinen a eu la main heureuse. Il est passé à une défaite, en saison régulière, de perdre son poste et il est maintenant devenu un DG respecté pour son audace!
10 dernières chroniques
pub