Cinq joueurs autonomes qui passent sous le radar

Publié le 29 juin 2019 à 14h45
PAR ANNIE C.
À seulement deux jours de l’ouverture du marché des joueurs autonomes tout les regards sont rivés vers les plus gros noms disponibles de l’édition 2019.

En effet, depuis quelques temps, les noms de Matt Duchene, Artemi Panarin, Joe Pavelski et Sergei Bobrovsky font surface dans les discussions lorsque l’on parle du 1er juillet. Toutefois, au-delà des têtes d’affiche, il faut parfois jeter un coup d’oeil aux joueurs cachés dans l’ombre pour trouver bon marché.

Ci-joint, la liste de cinq joueurs autonomes sous-estimés, dressée par TVA Sports .

Anders Lee, Islanders de New York.


Anders Lee fait partie des joueurs les plus convoités par de nombreuses formations de la Ligue nationale. La saison dernière, l’attaquant de 28 ans a inscrit 51 points en 82 parties avec les Islanders. Il compte un total de 102 buts lors des trois dernières saisons, dont 33 en supériorité numérique. L’équipe qui pourrait acquérir ses services aurait tout à gagner de greffer ce franc-tireur à son alignement.

Ben Hutton, Canucks de Vancouver.

Hutton a été utilisé, en moyenne, pendant plus de 22 minutes par rencontre lors de la dernière saison. Toutefois, son différentiel de -23 pourrait freiner quelques équipes tentées de le mettre sous contrat. Lors de la dernière campagne, Hutton a inscrit un total de 20 points (5B,15P) en 69 parties.

Gustav Nyquist, Sharks de San Jose.

Il ne fait aucun doute que Nyquist a encore beaucoup à offrir à une formation à la recherche d’un élément clé pour compléter son offensive. Lors de la dernière campagne, le Suédois a totalisé 60 points, soit 49 avec les Red Wings de Detroit et 11 avec les Sharks de San Jose.

Mats Zuccarello, Stars de Dallas.

Acquis des Rangers à la date limite des transactions, Zuccarello a connu une bonne séquence en séries éliminatoires, enregistrant au passage 11 points en 13 parties dans l’uniforme des Stars de Dallas. Cette saison, il totalise 40 points en seulement 48 parties jouées avec les deux formations.

Ryan Dzingel, Blue Jackets de Colombus.

Acquis peu de temps après son coéquipier Matt Duchene, Dzingel a connu une saison de 56 points en 78 parties avec les Sénateurs et les Blue Jackets. Toutefois, sa production en séries éliminatoires a été limitée à seulement un point en neuf matchs. Âgé de 27 ans, Dzingel a été le choix de septième ronde des Sénateurs en 2011.

10 dernières chroniques
pub