FINAL
1
5
    

Andrew Shaw est le joueur susceptible de connaître la plus grande régression dans la LNH

Publié le 25 juillet 2019 à 13h53
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Le 30 juin dernier, le Canadien échangeait Andrew Shaw aux Blackhawks de Chicago en retour de trois choix de repêchage. Le but de Marc Bergevin était visiblement de faire de l'espace sous le plafond salarial afin de pouvoir faire une offre hostile à Sebastian Aho. Bien que cette tentative ait échoué, on peut dire que Marc Bergevin a échangé Shaw avant qu'il ne soit trop tard.

En effet, selon Ian Tulloch, de The Athletic, Andrew Shaw est le joueur qui risque de connaître la plus grande régression au sein de la ligue. Dans un article publié ce jeudi, Tulloch dresse la liste des 10 joueurs qui, selon lui, régresseront le plus au cours de la prochaine saison.


Selon Tulluch, Shaw produit autour de 30 à 40 points par saison depuis son arrivée dans la ligue. En 2018-2019, il a explosé avec 47 points en 63 parties, soit son sommet en carrière. En y allant au prorata de 82 parties, Shaw aurait pu terminer la dernière saison avec 61 points.


image

Même s'il a joué avec Max Domi une bonne partie de la saison, le fait de jouer avec un joueur talentueux n'est pas un argument assez fort pour justifier la dernière saison. On se rappelle que Shaw a déjà joué avec Jonathan Toews et Brandon Saad sans enregistré autant de points en carrière.

Le jeu de puissance n'explique également pas les succès de l'attaquant. Il n'a eu que six points la saison dernière, ce qui correspond exactement à sa moyenne en carrière. Ses succès ont donc été à forces égales et sont dû à un pourcentage d'efficacité sur ses tirs exceptionnels.

La moyenne des tirs de Shaw à 5 contre 5 a été de 11,5 % en 2018-2019. En comparaison, la moyenne de ses pourcentage de 2012-2013 à 2017-2018 est de 7,1 %. Pour vous donner une idée de comment une moyenne de 11,5% est peu répétable, Sidney Crosby affiche un taux d'efficacité de 8,7 % depuis 2013. C'est pour cette raison que Tulluch croit que Shaw aura la plus grande régression de tous les joueurs de la LNH la saison prochaine.

Voici la liste complète de Ian Tulloch :

1. Andrew Shaw, Chicago

2. Leon Draisaitl, Edmonton

3. Morgan Rielly, Toronto

4. John Carlsson, Washington

5. Elias Lindholm, Calgary

6. Max Domi, Montréal

7. Phil Kessel, Arizona

8. David Perron, St-Louis

9. Ben Bishop, Dallas

10. Les Islanders de New York au grand complet

Photo : The Athletic
10 dernières chroniques
pub