Andrew Berkshire croit que Mitch Marner est le joueur le plus surestimé de la LNH

Publié le 14 août 2019 à 9h00
PAR MATHIEU CHARBONNEAU
Andrew Berkshire a profité de son passage sur les ondes de Sportsnet 590 afin de lancer son opinion, qui sera assurément controversée, à propos de l'attaquant Mitch Marner. L'analyste prétend que le joueur des Maple Leafs de Toronto est peut-être le joueur le plus surestimé de la LNH.

Berkshire, qui est un adepte des statistiques avancées, utilise les chiffres afin de prouver son analyse. Grâce aux données recueillies par la firme SPORTLOGiQ, il affirme sans gêne que la valeur de l'attaquant est exagérée en raison du fort engouement qui règne dans un grand marché de hockey comme Toronto.

« En avantage numérique, on peut dire que Marner est le meilleur joueur des Maple Leafs. Par contre, si on parle du jeu d’ensemble, ce n’est certainement pas lui ».

« Les jeux générant des chances de marquer sont une statistique que je consulte pour calculer l’impact d’un joueur sur le plan offensif. Cela mesure à quel point un patineur est impliqué dans la création d'occasions pour ses coéquipiers. »


« Chez les attaquants, Connor McDavid arrive au premier rang; Sidney Crosby, au deuxième; Auston Matthews, au troisième. Au 12e échelon, on retrouve John Tavares à égalité avec Sebastian Aho. Puis William Nylander au 22e. Et, enfin, Mitchell Marner se classe 26e. »

Selon l'analyste, il ne faut également pas négliger « l'effet Tavares » dans la poussée offensive qu'a connue Marner la saison dernière. Le vétéran est celui qui a pris en charge le trio, et non Marner. Tavares est un joueur qui a fait produire ses compagnons de trio partout où il a passé. Il faut voir ce qu'il a pu faire avec Matt Moulson et Anders Lee. Lee a connu une baisse de 30 % au chapitre des buts marqués depuis le départ de Tavares.

Pour conclure son analyse, Berkshire prétend qu'il n'est pas raisonnable pour le clan Marner de demander un salaire identique à celui de Matthews.

« Je crois qu’il mériterait de 8,5 à 9 millions $ s’il était un joueur autonome sans compensation. Considérant qu’il est un joueur autonome avec compensation, je crois que son agent et ses conseillers le surestime fortement. »

Via TVA Sports
10 dernières chroniques
pub