F (F)
3
2
    

Analyse des chances de chaque équipe canadienne de gagner la Coupe dans les trois prochaines années

Publié le 30 avril 2019 à 17h30
PAR

Comme vous le savez sûrement, la dernière équipe canadienne à avoir remporté la Coupe Stanley est le Canadien de Montréal en 1993, il y a presque 26 ans déjà!

La prochaine conquête canadienne ne se fera évidemment pas cette année, puisque les Jets et les Maple Leafs ont été éliminés dès la première ronde.

Les Canucks sont les derniers à avoir participé à une finale, eux qui sont passés très près du but en 2011, mais se sont fait battre par les Bruins en sept matchs.

Or, nous avons plusieurs bonnes équipes au Canada. Est-ce que l'une d'entre elles saura enfin satisfaire ses partisans en remportant bientôt le précieux trophée de Lord Stanley?
Le présent article analysera les chances de chaque équipe canadienne de gagner la Coupe dans les trois prochaines années.


Flames de Calgary : Très bonnes chances

Malgré une bonne saison régulière de 107 points, ils ont déçu en séries, cette année, en se faisant éliminer en seulement cinq matchs contre l'Avalanche du Colorado. L'avenir semble toutefois prometteur puisque c'est une jeune équipe avec énormément de profondeur et d'excellents vétérans. Si leurs gardiens peuvent continuer d'être solides dans les prochaines années, les Flames pourraient faire un long bout de chemin dans les séries. Ils devront également compter sur le réveil offensif de Johnny Gaudreau s'ils veulent enfin passer la première ronde…

Oilers d'Edmonton : Très faibles chances

Les lourds contrats de McDavid, Draisaitl, Lucic et compagnie font en sorte qu'il n'y a pratiquement pas de place sous le plafond salarial des Oilers. Ils ne peuvent donc pas embaucher de bons joueurs pour régler leur problème de profondeur et entourer les joueurs étoiles. L'équipe albertaine souhaite une éclosion de la part de Jesse Puljujarvi et de Kailer Yamamoto, mais est-ce qu'elle se produira un jour? Les Oilers n'ont pas l'étoffe d'une équipe championne. La patience est de mise.

Canadiens de Montréal : Bonnes chances

Il s'en est fallu de peu pour qu'ils accèdent aux séries cette année. Ils ont quatre bons trios rapides, une équipe jeune, et un gardien qui fait encore partie du top 10 de la LNH. Les jeunes comme Poehling, Suzuki et Romanov aideront bientôt nos glorieux de belle façon. Toutefois, il faut absolument trouver un moyen d'améliorer la défensive et d'aller chercher quelques joueurs plus imposants. Pourront-ils le faire lors du repêchage en juin? La base semble être là pour que l'équipe soit en mesure d'avancer plus loin éventuellement. Une fois en séries, tout peut arriver…

Sénateurs d'Ottawa : Aucune chance

Après avoir échangé pratiquement toutes les vedettes de l'équipe depuis deux ans, Pierre Dorion est davantage en phase reconstruction qu'en phase conquête de la Coupe. Les Sénateurs ont aussi échangé leur choix de première ronde cette année, le 4e au total, à l'Avalanche du Colorado dans l'échange de Matt Duchene. Ils ont quelques bons joueurs dans leur banque d'espoirs (Formenton, Brown, Abramov, etc.), mais ce ne sera pas suffisant pour qu'on les prenne au sérieux. Disons que les Sens auront de bonnes chances de repêcher Alexis Lafrenière en 2020…

Maple Leafs de Toronto : Bonnes chances

Nous connaissons la puissante attaque des Leafs, mais il est difficile de s'imaginer comment ils pourront signer tous leurs attaquants étoiles, cet été, sans défoncer le plafond salarial. D'ailleurs, Marner demanderait le même salaire qu'Auston Matthews (11,634,000 $). Kyle Dubas devra certainement échanger un ou deux gros salariés contre des espoirs en défensive. Ayant perdu lors des trois dernières années en première ronde, Toronto ne semble plus progresser. Cependant, les jeunes joueurs des Leafs pourraient exploser à tout moment et formeront encore l'une des meilleures équipes l'an prochain. Est-ce qu'un changement de coach serait bénéfique?

Canucks de Vancouver : Faibles chances

Les Canucks ont une tonne de bons jeunes joueurs qui arrivent! Les Pettersson, Horvat, Boeser, Hughes, Juolevi et DiPietro émerveilleront les spectateurs du Rogers Arena pendant des années. Sans oublier que l'équipe repêchera assurément un bon joueur au 10e échelon lors du prochain repêchage. Aussi, ils ont l'espace sur la masse salariale pour aller chercher un joueur d'impact le 1er juillet prochain. Participeront-ils aux séries dès l'année prochaine? Pourquoi pas! Ce groupe de joueurs est spécial, mais il serait étonnant qu'il gagne la coupe avant les Flames et les Leafs de ce monde.

Jets de Winnipeg : Faibles chances

Cette analyse sera controversée, mais attentez de lire les arguments qui suivent. Certes, ils ont une excellente équipe, mais la réalité de la masse salariale viendra les rattraper cet été. Ils doivent offrir de nouveaux contrats à Kyle Connor, Patrik Laine, Andrew Copp, Jacob Trouba (avec restriction) en plus de Tyler Myers, Kevin Hayes et Brandon Tanev (sans restriction), pour ne nommer que ceux-là. On peut difficilement s'imaginer qu'ils pourront garder tout ce beau monde à Winnipeg. D'ailleurs, ils souffrent déjà d'un manque de profondeur et les leaders comme Wheeler (32 ans), Byfuglien (34 ans), Little (31 ans) et Perreault (31 ans) vieillissent. Leur fenêtre d'opportunité semble se refermer sur eux.

Quelle équipe canadienne sera la prochaine à gagner la Coupe Stanley? Les Canadiens? Les Leafs? Aucune de ces réponses? Commentez et donnez votre opinion.
10 dernières chroniques
pub