Agents libres : le CH a une plus petite marge de manoeuvre qu'on le pense

Publié le 9 juin 2019 à 9h41
PAR
Comme les récentes rumeurs le mentionnent, Erik Karlsson voudrait recevoir une offre compétitive du Canadien de Montréal pour se rapprocher de la maison de sa femme. Détails ici.

Il n'en fallait pas plus pour que les médias et les partisans s'emportent et qu'ils s'imaginent le Suédois avec l'uniforme du Tricolore sur le dos.

Avec environ 11,7 millions d'espace libre sur la masse salariale, est-il réaliste de penser que cela pourrait se produire? C'est possible. Toutefois, mettre sous contrat Karlsson mettrait Marc Bergevin dans une situation difficile pour les années à venir, un peu comme les Leafs avec la signature de John Tavares.

En effet, considérant que Karlsson pourrait recevoir un salaire entre 9 et 10 millions, cela ne laisserait pratiquement plus de place pour offrir de nouveaux contrats à Max Domi et Victor Mete l'été prochain.


Le plus gros dossier à venir est celui de Domi. S'il connait une autre année à l'image de la saison 2018-2019, il recevra une énorme hausse de salaire. Des joueurs de centre qui peuvent marquer 30 buts et amasser 70 points, ça ne court pas les rues! Quant à lui, Mete va probablement signer un contrat de transition qui devrait tourner autour des 2,5 millions par année.

N'oublions pas que Bergevin doit donner de nouveaux contrats à Artturi Lehkonen et à Joel Armia dès cet été. Selon les rumeurs, les deux veulent un salaire entre 2,3 et 3 millions par année. Gageons qu'ils auront ce qu'ils veulent puisque Claude Julien les apprécie beaucoup. Il faudrait donc que la direction des Canadiens fasse preuve d'ingéniosité pour être en mesure de faire de la place à l'ancien récipiendaire du trophée Norris.

Si Bergevin veut acquérir Karlsson, il faudra, selon toute évidence, qu'il se départisse de joueurs de soutien comme Shaw, Lehkonen ou Armia pour lui faire de la place. Et les Canadiens n'auraient même pas réglé leur principale faiblesse : le côté gauche de la défensive.

Avec ce que vous venez de lire, feriez-vous encore une offre à Erik Karlsson?
10 dernières chroniques
pub