FINAL
3
0
    

Qui saura briser la malédiction?

Publié le 27 septembre 2018 à 18h05
PAR

Depuis le repêchage de 2005 où le Tricolore avait repêché Carey Price, nous sommes forcés de croire qu'il y a une certaine malédiction entourant les sélections de Trevor Timmins au premier tour.

Avec la plus récente mise au ballotage de Michael McCarron, l'organisation du Canadien envoie comme message qu'ils ont lancé la serviette avec ce dernier. C'est un autre choix de premier tour qui devrait quitter Montréal dans un avenir rapproché si la tendance se maintient.

Voici un aperçu entourant les sélections de premier tour du CH au cours de cette période et ce qu'ils sont devenus finalement.

2006 – David Fischer

(20e au total)
Aux dernières nouvelles, il évoluait dans une ligue professionnelle en Autriche. Il n'a jamais été prêt de s'aligner avec le CH ou toutes autres formations dans la grande ligue. Il a seulement réussi à jouer un maigre 2 parties avec les Aeros de Houston dans la ligue Américaine. Un échec sur toute la ligne malheureusement


2007 – Ryan McDonagh

(12e au total) et

Max Pacioretty

(22e au total)
Tout le monde connaît l'histoire de Ryan McDonagh ! Il est échangé aux Rangers de New York en compagnie de Christopher Higgins dans une transaction impliquant 7 joueurs au total en retour de Scott Gomez. McDonagh est devenu un défenseur de premier plan avec les Rangers et s'aligne maintenant avec une des meilleures équipes de la LNH à Tampa Bay. Ryan McDonagh est un succès, mais l'impact qu'il a eu avec le Canadien est un échec également

Pour ce qui est de Max Pacioretty, vous êtes aussi au courant de son histoire. Avec la plus récente saga entre le clan Pacioretty et la haute direction du Tricolore, la relation s'est terminée sur une mauvaise note. Il a quand même contribué aux succès de l'équipe au cours des dernières années et le retour reçu dans l'échange qui l'a envoyé à Vegas est prometteur. Ce n'est pas un constat d'échec pour le moment. Tout dépendra de Nick Suzuki et ce futur choix de 2e tour. À suivre

2008

– Aucun choix de 1re ronde

2009 – Louis Leblanc

(18e au total)
C'est l'année où le repêchage était présenté au Centre Bell. Il était le choix favori de la foule. Tout le monde scandait son nom dans les gradins. Vous connaissez la suite pour le jeune prodige de l'Université Havard. Il a joué une cinquantaine de parties en 2 saisons à Montréal en récoltant un total de 10 points. Après 2 saisons à jouer dans la ligue Américaine, il s'envole pour l'Europe pour y jouer un total de 15 matchs dans 3 ligues différentes. Sa carrière est terminéeÉchec.

2010 – Jarred Tinordi

(22e au total)
Le grand Jarred a joué une quarantaine de parties avec Montréal sans épater la galerie et c'est la même chose par la suite en Arizona où il y joue 7 parties. Les deux dernières saisons, il les a jouées entièrement dans la ligue Américaine. Il a réussi à décrocher un contrat à 2 volets avec les Prédateurs cet été où il y passera probablement la saison entière avec le club-école. C'est un échec

2011 – Nathan Beaulieu

(18e au total)
Beaulieu n'est jamais devenu le défenseur offensif que l'organisation avait vu en lui. Il a réussi à faire lever la foule du Centre Bell alors qu'il a excellé avec ses poings à quelques reprises. Il a réussi à faire sa place dans la LNH, mais pas comme un défenseur de premier plan. Il est échangé l'an dernier contre un choix de 3e ronde aux Sabres. C'est un autre échec

2012 – Alex Galchenyuk

(3e au total)
Il représentait le plus bel espoir de l'organisation depuis des années. Il a connu un bonne progression de 2012 à 2016, année où il a marqué 30 buts. Il a connu un excellent début de saison 2016-2017, mais il s'est blessé au genou. Au retour de sa blessure, ce n'était plus le même joueur. Il a réussi tout de même à inscrire 44 points en 61 parties. L'an dernier, il a inscrit 51 points en 82 parties. Cependant, l'état major du CH a décidé de l'envoyer en Arizona en retour de Max Domi cet été. Un échange qui a laissé dans le doute plusieurs amateurs. Avec la hauteur des attentes prévues envers Galchenyuk, nous sommes forcés d'admettre que c'est un échec également.

2013 – Michael McCarron

(25e au total)
C'est le plus récent à avoir été mis au ballotage. Et il n'a même pas été réclamé Probablement que ce sera sa dernière saison avec l'organisation à moins qu'il connaisse une saison extraordinaire cette année.

2014 – Nikita Scherbak

(26e au total)
Il a accumulé 7 points en 29 matchs à Montréal en 2 campagnes et actuellement, les opinions divergent à son sujet. La constance ne semble pas au rendez-vous avec Scherbak. Il ne semble pas non plus avoir de place pour lui dans le top 6 des attaquants de la façon qu'il joue présentement et il n'a pas le style d'un joueur de 4e trio. C'est assurément l'année de la dernière chance pour lui. Il pourrait être le prochain à recevoir un désaveu de l'organisation.

2015 – Noah Juulsen

(26e au total)
Nous pourrons avoir une bonne évaluation de son jeu cette année puisqu'il passera assurément la saison au complet à Montréal, à moins d'une blessure. Il représente le meilleur espoir en défensive pour le CH actuellement avec Victor Mete. Espérons qu'il puisse s'établir parmi un des 4 meilleurs défenseurs du club cette année et pour les années à venir. Juulsen n'a que 21 ans, il a encore du temps pour faire ses preuves sur la glace.

2016 – Mikhail Sergachev

(8e au total)
Le jeune défenseur a joué 4 parties lors de la campagne 2016-2017 avant d'être retourné dans les rangs juniors. À l'été 2017, Marc Bergevin a décidé de l'envoyer à Tampa Bay en retour du Québécois Jonathan Drouin. Jusqu'à présent, Sergachev a obtenu presque autant de points avec le Lightning (45 pts) que Drouin avec le Tricolore (46 pts). Actuellement, cet échange n'est pas à l'avantage du CH . Ça sera à suivre au cours des prochaines années

2017 – Ryan Poehling

(25e au total)
Il n'a toujours pas joué avec le grand club. Il passera une 3e saison consécutive dans les rangs universitaires américains cette année. L'an dernier, il a a accumulé 31 points en 36 parties dont 14 buts. Espérons qu'il connaisse une autre excellente campagne cette année avec St Cloud State et qu'il se présente au camp d'entraînement du CH l'an prochain pour voir ce qu'il peut nous offrir.

Et vous, pensez-vous que

Jesperi Kotkianemi

viendra enfin briser cette malédiction chez le Canadien ?
10 dernières chroniques
pub