FINAL
3
2
    

Qui est Nick Suzuki ?

Publié le 10 septembre 2018 à 9h27
PAR

Vous avez vu l'échange et vous vous demandez maintenant qui a gagné cette transaction.

Bien qu'il sera impossible d'en être certain avant plusieurs années, jetons un coup d'oeil à la carte maîtresse de la transaction, Nick Suzuki.

Un joueur de centre de 19 ans, 5'11» et 183 livres né à London en Ontario, muni d'un talent naturel hors du commun. L'an dernier, il était classé 10e par la centrale de recrutement de la LNH et a finalement été repêché au 13e rang par Vegas. Il a d'ailleurs récolté plus de points cette année que deux des trois joueurs juniors canadiens repêchés avant lui cette année-là qui n'ont pas encore fait le saut chez les professionnels, soit Gabriel Vilardi repêché 11e et Owen Tippet repêché 10e. Il a terminé à deux points de Cody Glass repêché 6e.

Plus précisément, il a terminé la dernière saison au 4e rang des meilleurs pointeurs dans la OHL en plus d'être parmi les finalistes au titre de joueur par excellence dans le circuit ontarien. Il avait d'ailleurs remporté l'an dernier le titre William-Hanley, remis au joueur le plus gentilhomme dans le circuit.


Fabricant de jeu excellent en possession de rondelle et muni d'un très bon tir, son jeu défensif laisse cependant à désirer. Son style de jeu et son talent naturel nous rappelle beaucoup celui de Jonathan Drouin. Selon Eliteprospect, il est un centre offensif intelligent, qui pense au jeu rapidement, prend de très bonnes décisions de manière constante en plus d'être un joueur à qui c'est très difficile de lui enlever la rondelle, surtout lorsqu'il bouge ses pieds. Il est un espoir de premier plan puisqu'il maintient un QI de hockey très élevé en plus d'avoir une éthique de travail hors paire.

Selon vous, le jeune Ontarien débutera-t-il la saison avec le grand club ?

10 dernières chroniques
pub