F (F)
3
2
    

Huit conseils pour gagner votre pool de hockey!

Publié le 28 septembre 2018 à 21h11
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

La saison régulière de la LNH approche à grands pas. Le 3 octobre prochain, la rondelle sera déposée et la campagne enfin entamée.

Il reste donc de moins en moins de temps afin de fignoler vos différents Pool de hockey. Voici huit conseils qui vous aidera grandement à terminer dans les plus hauts échelons de votre compétition.

1- Connaissez les règlements de votre Pool



Il est connu que chaque Pool a sa propre réglementation. Il est donc possible qu'un joueur soit le «fit» parfait pour un type de Pool, mais qu'il ne le soit pas pour un autre.


Certains pool donnent plus de points aux défenseurs qu'aux attaquants tandis que d'autres donnent 2 points pour un but et 1 seul pour une mention d'aide. Il faut connaître ces subtilités avant de faire vos choix pour ne pas perdre des points inutilement!

2- Regardez qui a changé de formation durant l'été



Oui, John Tavares est maintenant un joueur des Maple Leafs. Et oui, Mike Hoffman a été échangé à San Jose un moment, puis il est retourné dans la division Atlantique le même jour.

Il est très important que vous sachiez ce qui s'est passé depuis que les Capitals de Washington ont hissé la Coupe Stanley. Faites attention à ces mouvements et cela vous aidera énormément à constituer votre alignement selon les futures combinaisons de joueurs.

3- Ne soyez pas trop enthousiaste avec les recrues



Nous avons eu droit à des performances exceptionnelles de recrues au cours des dernières années. Mathew Barzal a éclos avec une campagne de recrue de 63 mentions d'aide et 85 points avec les Islanders.

Il est juste d'être enthousiaste pour une recrue quand il s'agit de superstars telles que Connor McDavid ou Auston Matthews, mais il est également important de tempérer ses attentes pour la plupart d'entre eux.

4- Faites attention à la guigne de la deuxième année



Pour la plupart, le guigne de la deuxième année n'est qu'un mythe, mais ne le dites pas au gardien de but des Penguins Matt Murray!

Le temps de glace, le rôle de l'équipe et les problèmes de blessures font partie de la variété des facteurs qui contribuent à une éventuelle baisse de la deuxième année. Auston Matthews et Patrik Laine se moquaient de cette idée.

Entre-temps, des données récentes suggèrent que les défenseurs ont été plus enclins à avoir une baisse de leur nombre de points en deuxième année. Parmi ceux-ci, citons Zach Werenski et Brady Skjei la saison dernière et Shayne Gostisbehere l'année précédente.

La bonne nouvelle est que tout le monde semble se mettre en ordre juste à temps pour la dernière année de son contrat d'entrée de gamme. La motivation de l'argent est une belle chose. C'est là qu'il faut en profiter!

5- Laissez le marché des gardiens de but venir à vous



Ne faites jamais le premier pas quand il s'agit de prendre un gardien de but. Le fait qu'il y ait rarement un consensus à cette position vous indique tout ce que vous devez savoir.

Cette position est instable et les situations peuvent changer sur un coup de tête. Soyez patients et surveillez ce qui se passe. Vous pouvez trouver de la valeur plus tard dans le repêchage.

6- Surveillez la situation des joueurs



Il est essentiel de savoir qui joue et pour quoi. Des UFA à venir et des futurs RFA qui signent des contrats de grande envergure, les joueurs recherchent une augmentation du temps de jeu. Vous devez être au fait de tout cela.

Par exemple, Erik Karlsson est impatient de prouver pourquoi il devrait être le défenseur le mieux payé de la ligue. L'attaquant de la Caroline, Sebastian Aho, entre dans la troisième année de son contrat visant un gros prochain contrat. Et le sang-froid Juuse Saros cherche à voler le poste au vétéran Pekka Rinne, qui est dans la dernière année de son contrat et qui aura 36 ans en novembre.

7- Regardez le passé du joueur et non seulement la dernière saison



Il y a une raison pour laquelle Carey Price est toujours considéré comme le meilleur gardien de la planète. Malgré ses difficultés la saison dernière, le joueur de 31 ans en a fait assez dans sa carrière pour suggérer qu'il sera de retour et plus en forme que jamais. Son CV parle de lui-même. Un joueur aussi bon ne perd pas toutes ses capacités du jour au lendemain.

Il y a plusieurs joueurs qui ont connu un excellent retour la saison dernière. Anze Kopitar, Taylor Hall et Claude Giroux en font partie. Ils étaient des vols absolus dans vos Pool la saison dernière compte tenu du rang probablement éloigné de sélection dans votre repêchage.

Avec Price, Wayne Simmonds, Kris Letang, Duncan Keith, Jeff Skinner et Rasmus Ristolainen sont quelques-uns des meilleurs exemples de joueurs qui pourraient revenir à la forme que vous pouvez attraper dans votre Pool à des rang éloignés.

8- Laissez la partisanerie de côté



Si vous êtes un partisan du Canadien, vous voudrez remplir votre Pool de joueurs évoluant pour Montréal. Choisir émotivement vous rendra spectateur dans vos différents Pool. Il faut mettre cette partisanerie de côté et sélectionner le joueur qui vous donnera la meilleure opportunité de gagner votre Pool.

Ce choix stratégique inclus même de sélectionner un joueur rival que vous détestez royalement tel  Brad Marchand, par exemple!
10 dernières chroniques
pub