De l'espoir pour les équipes à la recherche d'un gardien

Publié le 31 octobre 2018 à 20h15
PAR

Dans la LNH, la position de gardien de but est une position dans laquelle plusieurs équipes sont constamment à la recherche de renforts.

L'exemple le plus fragrant est celui des Flyers de Philadelphie. Avec les années, ces derniers ont tenté leur chance avec une multitude de gardiens de but pour le poste de numéro un et toujours sans succès. Depuis le départ de Roman Checkmanek en 2003, l'équipe n'a jamais réussi à avoir un gardien de but qui livrait la marchandise. Des noms intéressants comme Ilya Bryzgalov, Steve Mason et Sergei Bobrovsky sont passés par Philadelphie et aucun d'entre eux n'a su se démarquer durant cette période.

De gros noms comme Bobrovski ont connu leur air d'aller avec une autre équipe tandis que d'autres sont maintenant à la recherche d'un contrat.

Les Flyers ne sont pas les seuls dans cette situation. Plusieurs autres équipes, dont les Islanders, les Red Wings, les Canucks, les Blues et les Hurricanes sont toujours à la recherche d'un gardien de premier plan.


Le 1er juillet 2019 pourrait bien sourire à quelques unes de ces équipes, puisque plusieurs gardiens de premier plan deviendront agents libre sans restriction à la fin de la présente saison. De gros noms comme Sergei Bobrovsky, Pekka Rinne, Cam Talbot, Semyon Varlamov et Mike Smith pourraient devenir libres comme l'air dans quelques mois.

Soyons sûrs que plusieurs DG seront au téléphone pour tenter d'en convaincre un de se joindre à leur équipe !


À lire également sur Habs & LNH

10 dernières chroniques
pub