FINAL
3
2
    

Claude Julien encense le jeune défenseur!

Publié le 20 septembre 2018 à 13h52
PAR

Hier soir au Centre Bell, le Canadien de Montréal accueillait les Panthers de la Floride dans ce qui s'avérait être la deuxième partie du calendrier préparatoire 2018 de la Sainte-Flanelle.

Pour ce match, l'entraîneur des Floridiens, Bob Boughner, avait déployé sa formation tout étoile, alors que Claude Julien avait décidé quant à lui d'opter pour un alignement combinant vétérans et jeunes à l'essai.

C'est donc sans surprise que les Panthers ont disposé aisément du Canadien par la marque de 5 à 2. Malgré la défaite, l'entraîneur du Tricolore a affirmé que le pointage ne reflétait pas efficacement le match.

«Pour moi,le pointage ne reflète pas le match» – Claude Julien.




«J'ai aimé beaucoup de choses ce soir. La première période a été plus difficile, mais on s'est ajusté par la suite. Beaucoup de chance de marquer qui ne se sont pas concrétisés également. Pour moi,le pointage ne reflète pas le match»


Dans les aspects que Claude Julien a particulièrement apprécié hier soir, on note notamment la performance du défenseur Mike Reilly. Effectivement, le stratège du CH ne s'est pas retenu pour affirmer que l'arrière de 25 ans avait été son meilleur défenseur face aux Panthers:

«Â Mike Reilly était mon meilleur défenseur ce soir, il bougeait bien la rondelle. Il fermait bien le jeu aussi, il ne laissait pas beaucoup d'espace aux attaquants. Il y a du progrès dans son jeu. » – Claude Julien.


Il faut l'affirmer, hormis son »spin-o-rama» risqué dans son territoire, Reilly a livré une bonne performance mercredi soir au Centre Bell, effectuant de bonnes premières passes en plus d'être fiable défensivement, s'inscrivant même sur la feuille de pointage.

Considérant qu'il est en lutte avec, notamment, Jordie Benn, Xavier Ouellet, David Schlemko et Simon Desprès pour le dernier poste disponible sur le flanc gauche en défense, peut-on en conclure que Reilly a remporté la guerre?

Jordie Benn en est un qui doit s'inquiéter des bonnes performances de Mike Reilly.

Avec seulement un match de disputé en ce calendrier préparatoire, il est trop tôt pour crier victoire dans le camp du jeune défenseur américain. N'empêche que s'il continue à surclasser les Benn, Ouellet et autres arrières gauchers du CH comme il l'a fait contre les Panthers, Reilly risque de décrocher assez aisément un poste régulier dans l'alignement de Julien.

Choix de 4e ronde en 2011 des Blues Jackets, le défenseur de 6 pieds 2 pouces a été acquis du Wild l'an dernier à la date limite des transactions en retour d'un choix de 5e tour en 2019.

Il a enregistré une mention d'aide et pris deux lancers au filet en 23 minutes et 52 secondes de jeu hier soir, étant le défenseur le plus utilisé par ses entraîneurs.

Avez-vous aimé la performance de Mike Reilly contre les Panthers?

10 dernières chroniques
pub