Zdeno Chara confirme la rumeur

Publié le 14 juin 2019 à 18h54
PAR DAVID ARMONI
Le défenseur des Bruins de Boston et capitaine de l'équipe, Zdeno Chara, a confirmé aux médias qu'il avait subi de multiples fractures de la mâchoire après avoir reçu un tir au visage lors de la quatrième rencontre de la série finale de la Coupe Stanley face aux Blues de Saint-Louis.

En première période, le défenseur a allongé le bâton afin de faire dévier le tir de Braydenn Schenn dans le filet protecteur, mais la malchance s'est acharnée sur le capitaine de 42 ans. La rondelle a grimpé directement dans son visage. Il s'était écroulé au sol.

Il a retraité au vestiaire, puis il n'a jamais été le même à son retour. C'est avec deux plaques de métal, des fils et quelques vis pour faire tenir sa mâchoire fracturée à plusieurs endroits que le défenseur a été en mesure de jouer les trois dernières rencontres de la finale.




À l'issue du septième match mercredi, le défenseur a avoué qu'il sera au repos pour les 5 ou 6 prochaines semaines afin de récupérer de sa blessure.

Même le compte Twitter des Bruins de Boston a confirmé la nouvelle plus tôt lorsque les journalistes sont entrés dans le vestiaire pour s'entretenir avec le capitaine de l'équipe.

Il n'est pas le seul à s'être retrouvé blessé durant les séries éliminatoires. Brad Marchand, David Pastrnak, Patrice Bergeron, Noel Acciari, Matt Grzelcyk et Kevan Miller étaient tous incommodés par des blessures.

C'est là qu'on reconnait les vrais leaders d'une formation.

Donnons toutefois le crédit aux joueurs et entraîneurs des Blues de Saint-Louis qui ont été en mesure d'élever leur jeu d'un cran en séries éliminatoires et lors de la finale.
10 dernières chroniques
pub