FINAL
3
2
    

Une défaite encore difficile à avaler pour Patrice Bergeron

Publié le 12 juillet 2019 à 19h19
PAR

Alors que les Bruins de Boston se sont inclinés lors du 7e match de la Coupe Stanley contre les Blues de Saint-Louis, certains joueurs ont encore de la difficulté à digérer la défaite. C'est entre autres le cas de Patrice Bergeron.

« C'est difficile de tourner la page. Tu travailles tellement fort pour te rendre jusqu'au bout. Quand tu te rends au match no 7 et que ce n'est pas le résultat escompté, c'est difficile à avaler », concède Bergeron.

Le numéro 37 des Bruins de Boston s'entraîne présentement aux Peps de l'université Laval dans le but d'être en forme pour la saison 2019-2020. Les Bruins de Boston auront sensiblement la même formation que la saison dernière, ce qui les place encore dans de bonnes positions pour se rendre loin, ce qui rend le joueur originaire d'Ancienne-Lorette très confiant pour la saison prochaine.

« Ça fait plusieurs années qu'on bâtit quelque chose de solide. Ce n'est que du positif à mes yeux. On va apprendre de la défaite et je pense que ça va nous aider à vouloir éviter un tel scénario l'an prochain. »


Questionné sur ses récentes blessures, celui-ci sait qu'il doit modifier un peu son entraînement. Il sait qu'il doit s'entraîner plus intelligemment et que l'âge commence à le rattraper. La saison dernière, Bergeron a connu sa meilleure saison offensive de sa carrière, avec une moyenne d'un peu plus de 1,2 point par rencontre, comme en témoigne sa récolte de 79 points en 65 matchs. Il sait qu'il ne devra pas abandonner, mais que de belles années restent à la carrière du quadruple gagnant du trophée Selke.

« On essaie toujours de repousser nos limites et de vouloir s'améliorer», assure-t-il. «D'un autre côté, c'est certain que je joue avec d'excellents joueurs et ça m'aide énormément au point de vue offensif. »
10 dernières chroniques
pub