FINAL
1
5
    

Ce petit joueur n'a pas froid aux yeux!

Publié le 12 juillet 2019 à 16h24
PAR

Depuis plusieurs années, il est de plus en plus difficile pour les joueurs de petite taille de se démarquer dans la Ligue nationale. Ces petits joueurs n'obtiennent pas le crédit qu'ils méritent et font l'objet de plusieurs critiques à leur égard vis-à-vis leur taille que les amateurs associent souvent à une faiblesse dans le hockey d'aujourd'hui.

Pourtant, plusieurs de ces petits joueurs ont connu une brillante carrière dans le circuit Bettman et d'autres y évoluent actuellement. Pensons notamment à Martin St-Louis, Brad Marchand, Brendan Gallagher, Nathan Gerbe etc. C'est en Arizona, au camp de développement des Coyotes, que s'est présenté le patineur Sean Dhooghe. Ce dernier mesure 5 pieds 3 pouces, soit 3 pouces de moins que Rocco Grimaldi (5 pi 6 po), des Predators de Nashville, qui est considéré comme le plus petit joueur de la LNH.


Âgé de 20 ans, Dhooghe n'a pas l'intention de se laisser décourager par sa grandeur et a bien l'intention de prouver ce qu'il peut accomplir. La saison dernière, il a amassé 26 points (15 buts, 11 aides) en 37 matchs avec l'Université du Wisconsin dans la NCAA. L'attaquant croit que son gabarit peut même être à son avantage dans certaines situations.


«Je crois qu'aucune de mes faiblesses en tant que joueur ne sont en lien avec ma taille», a-t-il déclaré à The Athletic.

«Personne sur la patinoire ne peut effectuer certaines des choses que je fais, car les joueurs sont trop grands. La première chose que les gens essaient est de me servir un double-échec, mais j'ai un centre de gravité bas. Je peux également terminer mes virages plus rapidement.»

Selon un article de Hockey Prospect en 2017, ce qui lui manque dans les traits physiques, il le compense certainement avec son niveau de compétition élevé et son intelligence au hockey. De plus, Dhooghe n'hésite pas à aller dans la mêlée lorsque nécessaire, même si cela signifie d'affronter un géant de 6 pi 8 po!


Crédit: Tva Sports
10 dernières chroniques
pub