20:00
-
-
    

Un impact révélateur pour Shea Weber

Publié le 7 avril 2019 à 12h53
PAR

Trop lent ou trop vieux; les détracteurs de Shea Weber étaient nombreux en début de saison, alors que le défenseur était sur la touche en raison d'une opération subie durant la saison estivale.

Force est de constater que le numéro six, et nouveau capitaine de la formation montréalaise cette saison, a été un pilier à la ligne bleue de l'équipe. En effet, absent durant les 24 premières parties de la saison régulière, le défenseur format géant a eu un impact colossal à la ligne bleue du Tricolore.

L'équipe a conservé une fiche de 11-8-5 durant cette séquence, mais elle a concédé pas moins de 81 filets à ses adversaires pour une piètre moyenne de 3,38 buts par rencontre. Si la tendance s'était maintenue, les Canadiens de Montréal auraient concédé 277 filets à ses adversaires.

Seulement quatre équipes ont concédé plus de filets que cette marque dans le circuit Bettman cette saison. Évidemment, les Sénateurs d'Ottawa (302), les Blackhawks de Chicago (292), les Flyers de Philadelphie (281) et les Panthers de la Floride (280) figurent dans cette catégorie. Le Tricolore aurait partagé le cinquième rang avec les Red Wings de Detroit (277).



Toutefois, la présence de Shea Weber aura eu pour effet d'améliorer l'étanchéité de la défensive devant Carey Price. Au cours des 58 parties disputées par le remplaçant de Max Pacioretty dans le rôle de capitaine, Shea Weber a accumulé 14 filets et 33 points tout en conservant un différentiel de +15.
La moyenne de buts accordés a chuté de façon importante passant de 3,38 à 2,67.

Advenant la présence du capitaine de la Sainte-Flanelle lors des 82 parties, la formation montréalaise aurait accordé 219 filets, soit le cinquième plus bas total cette saison. Seuls les Islanders de New-York (196), les Stars de Dallas (202), les Predators de Nashville (214) et les Bruins de Boston (215) figuraient sous le cap des 219 buts accordés.

Quand on constate qu'une défensive comme celle du Tricolore composée de Shea Weber, Jeff Petry, Victor Mete, Brett Kulak, Jordie Benn et Christian Folin font partie des cinq meilleures défensives de la Ligue nationale de hockey, c'est notamment grâce au brio de Carey Price. Imaginez ce que cette défensive pourrait être avec l'acquisition d'un défenseur gaucher de premier plan comme Ekman-Larsson, Yandle ou Ekholm.

Le développement des jeunes défenseurs de l'organisation comme Josh Brook, Alexander Romanov et même Noah Juulsen, qui se remet d'une blessure à un oeil, laissent présager un futur intéressant pour la défensive du Tricolore.
10 dernières chroniques
pub