Repêchage 2019 : deux cartes cachées au potentiel intéressant pourraient se trouver dans la LHJMQ

Publié le 12 juin 2019 à 13h53
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
C'est ce soir qu'aura lieu le tout dernier match de la saison 2018-2019 dans la LNH, alors que les Blues de Saint-Louis et les Bruins de Boston se disputeront les honneurs de cette septième et ultime rencontre de la finale de la coupe Stanley.

C'est donc dire que dès demain, les partisans comme les équipes du circuit Bettman pourront pleinement se concentrer sur la saison morte, qui devrait être assez active comme à chaque année. Parmi les activités comprises dans cette folle période de l'année, on retrouve bien évidemment le repêchage, où plusieurs vedettes de demain trouveront enfin une formation avec qui ils pourront développer leur potentiel chez les professionnels.

Si la première ronde ne renferme habituellement pas beaucoup de surprises, alors que les organisations se fient habituellement à la notoriété des jeunes joueurs pour effectuer leur choix, les rondes deux à sept sont quant à elles beaucoup plus excitantes, alors que ce sont dans ces moments que les recruteurs y vont avec leur liste tout en essayant de commettre un vol aux dépens des autres équipes.

C'est donc dans cet optique que le Journal de Montréal a réalisé un article assez intéressant concernant sept joueurs qui pourraient représenter des cartes cachées lors du prochain encan qui aura lieu à Vancouver. Parmi ces espoirs, deux proviennent de la LHJMQ et c'est sur ces principaux intéressés que se concentreront les prochaines lignes de ce texte.



De prime abord, l'auteur Vincent Duquette vante les mérites du jeune Mikhail Abramov. Selon Duquette, la production de l'attaquant des Tigres de Victoriaville n'est vraiment pas représentative de son talent, lui qui a inscrit 54 points, dont 16 buts, en 62 rencontres à sa première saison en carrière dans le circuit junior majeur québécois.

D'ailleurs, l'auteur du JDM est assez convaincant dans son analyse de ce jeune ailier droit russe (qui lance de la gauche), alors que ce dernier serait assez dynamique dans son jeu sur la patinoire :

« L’attaquant de 5 pi 10 po possède de très bonnes habiletés, lui qui est capable de manier la rondelle dans les espaces restreints tout en gardant la tête haute. Son tir est sous-estimé, particulièrement son lancer des poignets qui peut surprendre les gardiens en raison de sa vélocité et sa précision. En situation de supériorité numérique, il est extrêmement difficile à contenir. » - Vincent Duquette - JDM

Ensuite, si Abramov est reconnu pour son dynamisme, le prochain joueur présenté par le journaliste est un peu plus discret sur la patinoire, mais il est tout aussi dominant que le joueur des Tigres. En effet, Xavier Simoneau, qui arbore les couleurs des Voltigeurs de Drummondville depuis maintenant deux campagnes, pourrait assurément être l'une des plus belles surprises pour le prochain encan. Si sa très petite stature pourrait en faire reculer plus d'un, lui qui mesure 5 pieds 7 pouces et 172 livres, il n'en demeure pas moins que beaucoup de talent réside chez le jeune homme.

Doté d'une vision du jeu hors du commun, le natif de Saint-André-Avellin sait comment tourner son petit gabarit à son avantage, lui qui a noirci la feuille de pointage à 57 reprises en 55 joutes lors de la plus récente saison, tout en cumulant une impressionnante fiche de plus-30. Si les mauvaises langues diront que Simoneau a profité du grand talent des Voltigeurs pour gonfler ses statistiques, il faut plutôt compter le petit joueur de centre comme l'un des éléments qui a fait de Drummondville l'une des meilleures formations du circuit Courteau cette saison.

Bref, il sera assurément intéressant de constater où est-ce que ces deux joueurs aboutiront le 22 juin prochain, alors que se tiendront les rondes deux à sept lors de cette deuxième journée de l'encan annuel. Si Abramov devait entendre son nom résonner dans les hauteurs du Rogers Arena entre le deuxième et le quatrième tour, lui qui est répertorié au 63e rang des patineurs nord-américains par la Centrale de recrutement de la LNH, les choses devraient quant à elles se corser pour Xavier Simoneau.

C'est que l'attaquant des Voltigeurs est considéré comme le 204e meilleur joueur nord-américain, si bien qu'il pourrait bien être ignoré dans une dizaine de jours. Assurément que son petit gabarit vient peser dans la balance concernant cette potentiel non-sélection par l'une des 31 formations du circuit Bettman. Néanmoins, lorsqu'on voit que de petits joueurs tels que Brad Marchand, Johnny Gaudreau, Martin St-Louis ou encore Alex Debrincat, pour ne nommer que ceux-là, ont été en mesure de s'imposer chez les professionnels, on se dit qu'une équipe aurait certainement tout à gagner en sélectionnant le talentueux Xavier Simoneau.

Pour les intéressés, rappelons que le Tricolore détient les choix suivants pour le prochain repêchage au moment d'écrire ces lignes :

- Choix de premier tour - 15e au total

- Deux choix de deuxième tour - 46e et 50e au total

- Choix de troisième tour - 77e au total

- Choix de quatrième tour - 108e au total

- Trois choix de cinquième tour - 131e, 136e et 138e au total

- Choix de sixième tour - 170e au total

- Choix de septième tour - 206e au total
10 dernières chroniques
pub