SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Repêchage 2019, les équipes de la LNH pourront compter sur le Québec!


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
31 décembre 2018  (12h32)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Les formations de la LNH, particulièrement les recruteurs, commencent à se préparer en vue du prochain repêchage.

C'est d'autant plus véridique depuis quelques années, alors que les jeunes joueurs s'imposent rapidement dans la meilleure ligue au monde.
Pensons simplement aux Maple Leafs de Toronto, le Lightning de Tampa Bay et les Jets de Winnipeg, pour ne nommer que ceux-là, qui figurent parmi l'élite du circuit Bettman grâce aux bonnes sélections qu'elles ont effectuées lors des dernières années.
Voilà donc pourquoi les recruteurs des 31 organisations de la LNH se doivent de bien faire leur devoir pour assurer la prospérité de leur employeur.
En analysant la prochaine cuvée de l'encan 2019, on se rend compte que les dépisteurs devraient songer à faire plusieurs tours au Québec, soit dans la LHJMQ, car l'avenir de leur attaque pourrait bien se trouver dans notre circuit junior majeur:
Si vous désirez en apprendre davantage sur les gros noms québécois qui seront disponibles, nous vous conseillons fortement de cliquer sur le lien ci-dessus. Néanmoins, voici une légère présentation de ceux qui pourraient bien être sélectionnés lors du premier tour.
Jakob Pelletier
Auteur de 50 points en 35 rencontres cette saison, Jakob Pelletier possède une multitude d'habiletés offensives pouvant faire saliver les équipes de la LNH. Malgré ses 5 pieds 9 pouces et 161 livres, l'ailier gauche des Wildcats de Moncton ne s'en laisse pas imposer sur la patinoire, lui qui se hisse dans le top 10 des meilleurs pointeurs du circuit Courteau.
S'il continue à cette cadence, il risque fortement d'être sélectionné lors de la fin du premier tour.
Raphaël Lavoie
Il est décidément l'espoir québécois le mieux coté en 2019. Raphaël Lavoie est un attaquant polyvalent qui peut jouer autant au centre qu'à l'aile droite. Déjà à 18 ans, il possède le physique de l'emploi, lui qui est listé à 6 pieds 4 pouces et 198 livres.
Avec ses 36 points en 33 rencontres, ce natif de Montréal sera l'un des éléments capital des Mooseheads d'Halifax jusqu'au mois de mai, eux qui accueilleront le prestigieux tournoi de la Coupe Memorial.
S'il s'impose comme un joueur important lors de ce tournoi, ainsi que pour le restant de la campagne dans la LHJMQ, ne soyez pas surpris d'entendre son nom retentir dans les micros du Rogers Arena de Vancouver lors des dix premières sélections.
Samuel Poulin
Décrit comme un attaquant de puissance à 6 pieds 1 pouce et 204 livres, le Phoenix de Sherbrooke est chanceux de pouvoir compter sur un joueur comme Samuel Poulin. Celui qui a récolté 37 points en 36 rencontres au moment d'écrire ces lignes devrait être en mesure d'être choisi entre la 20e et la 31e position lors du prochain repêchage.
Cependant, le bruit court comme quoi l'ailier gauche pourrait se retrouver en début de deuxième tour, mais s'il continue de travailler et de s'imposer dans la LHJMQ pour le restant de la saison, il pourrait assurément gravir plusieurs échelons.
Nathan Légaré
Probablement une des carte cachée parmi les meilleurs Québécois de cette cuvée, Nathan Légaré est une machine à noircir la feuille de pointage en 2018-2019. En effet, il enregistre actuellement une production de 48 points en 36 rencontres chez le Drakkar de Baie-Comeau, bon pour le 7e rang chez les pointeurs du circuit Courteau.
Évoluant pour une formation bâtie pour aller loin, Légaré pourra profiter de cette vitrine afin de se faire connaître auprès des recruteurs de la LNH, lui qui sera une des pièces maîtresses de l'offensive baie-comoise pour le reste de la saison. En continuant de s'imposer de la sorte, il n'est pas impossible pour cet ailier droit de 6 pieds et 196 livres d'aspirer à devenir une sélection de premier tour.
Une évolution à observer
Bref, il reste encore beaucoup de hockey à jouer dans la LHJMQ pour la saison 2018-2019 et il sera assurément intéressant d'observer l'évolution de ses quatre joueurs québécois d'ici le mois de juin.
Qui sait, peut-être que le Tricolore pourrait en réclamer un parmi ceux-ci avec son choix de premier tour.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS