20:00
-
-
    

Quelques luttes de gardiens à prévoir la saison prochaine

Publié le 27 juillet 2019 à 13h50
PAR

Une compétition à l'interne pour le poste de gardien numéro 1 d'une équipe de la LNH peut être malsaine pour certains portiers, dû à la pression, mais pour d'autres, au contraire, cela peut permettre aux gardiens en question de se dépasser et de mieux performer.

Du côté de l'équipe, on ne veut jamais commencer la saison avec une incertitude devant le filet. Il est toujours mieux d'avoir un gardien numéro 1 et 2, mais parfois, des gardiens 1A et 1B, comme les Islanders de New York la saison passée avec Robin Lehner et Thomas Greiss, par exemple, peuvent s'avérer une bonne alternative. Robin Lehner a d'ailleurs remporté le trophée Vézina, décerné au gardien par excellence de la saison régulière, et le duo de gardiens des Islanders a remporté le trophée William M. Jennings, remis au duo de gardiens de but ayant accordé le moins de buts au cours de la saison.

Dans cet optique, Scott Billeck, qui écrit pour « NBC Sports », a dressé une liste de quatre équipes qui risquent potentiellement de connaître une lutte pour le poste de gardien de but partant en vue de la prochaine saison.

Les Oilers d'Edmonton (Mikko Koskinen et Mike Smith)


Avec le départ de Cam Talbot, qui poursuivra sa carrière à Calgary, les Oilers se retrouvent avec un gardien de 55 matchs d'expérience dans la LNH, qui touchera un salaire de 4,5 M$ par saison pour les trois prochaines années (Mikko Koskinen) et un vétéran qui a terminé la dernière saison avec un pourcentage d'efficacité sous le 0,900, malgré une fiche positive, en 42 départs la saison dernière (Mike Smith).

Le nouvel entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett, connaît bien Mike Smith de leur passage en Arizona, mais est-ce que cela sera suffisant pour offrir le poste de gardien numéro 1 au gardien de 37 ans? Koskinen a encore des choses à prouver, malgré son nouveau contrat inexplicable. Le Finlandais de 31 ans, pour l'instant, est en avance pour le poste de gardien partant, mais tout pourrait se jouer lors du camp d'entraînement.

Les Coyotes de l'Arizona (Antti Raanta et Darcy Kuemper)

En Arizona, les Coyotes ont deux gardiens susceptibles de pouvoir obtenir le rôle de gardien numéro 1. La saison passée, le poste revenait à Antti Raanta, lui qui a pris le poste laissé par le départ de Mike Smith pour la saison 2017-18, mais il a été limité à 12 matchs cette saison, en raison d'une blessure. C'est Darcy Kuemper qui a pris la relève, lui qui a bien fait, maintenant une fiche de 27-20-8 (MBA : 2,33 / %Eff : 0,925).

Est-ce que le poste de gardien partant reviendra à Raanta ou aurons-nous droit à une lutte ou un partage du filet en Arizona? Selon Billeck, un partage des tâches serait l'idéal chez les Coyotes.

Les Sénateurs d'Ottawa (Craig Anderson et Anders Nilsson)

Les Sénateurs ont consenti un contrat de deux saisons au gardien Anders Nilsson, alors que Craig Anderson en est à la dernière année de son contrat. Les deux dernières saisons d'Anderson ont été très difficiles, à l'image des Sénateurs.

De son côté, Nilsson semble avoir trouvé son air d'aller avec les Sénateurs, qui sont sa 6e équipe dans la LNH. Il a connu sa meilleure campagne en carrière depuis la saison 2016-17, alors qu'il évoluait avec les Sabres de Buffalo. Il a maintenu une fiche de 0.500 (11-11-0 / MBA : 2,90 / %Eff : 0,914) avec une équipe d'Ottawa en difficulté, ce qui n'est pas mauvais.

Est-ce assez pour se voir attribuer le poste de gardien numéro 1 des Sénateurs? Est-ce le temps pour Anderson d'être relégué au rang de second ou de gardien 1A / 1B?

Les Kings de Los Angeles (Jonathan Quick et Jack Campbell)

La dernière saison a été difficile pour les Kings, qui ont terminé au bas du classement de l'Association de l'Ouest lors de la saison 2018-19. Ce fût une saison difficile aussi pour le gardien Jonathan Quick, qui a connu une campagne de 16-23-7 (MBA : 3,38 / %Eff : 0,888). Il reste encore quatre saisons au contrat de 5,8 M$ annuel de Quick (33 ans), alors que, lors de la blessure de celui-ci, son auxiliaire Jack Campbell a tenu le fort de façon satisfaisante (10-14-1 / MBA : 2,30 / %Eff : 0,925).

Les Kings ont aussi signé Cal Petersen pour trois saisons et il pourrait/devrait faire le saut dans la LNH la saison prochaine.

Est-ce le temps de laisser le filet à l'avenir (Campbell), devant qui les Kings semblaient mieux jouer et jouer avec plus de confiance cette saison? De plus, certaines rumeurs planent autour de Quick, reste à voir s'il débutera la saison à Los Angeles, et si oui, quel sera son poste?

Avez-vous d'autres duos en tête qui pourraient avoir à se battre afin d'obtenir le poste de gardien partant de leur équipe respective?

Pour ces quatre formations, à qui confieriez-vous le filet pour débuter la saison?

Crédit: Pour lire le texte original de Scott Billeck (en anglais), cliquez ici
10 dernières chroniques
pub