SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Pour le Canadien, la constance est de mise


PUBLICATION

5 novembre 2018  (11h02)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Après un camp d'entraînement et un début de saison au-delà des attentes, le Canadien connaît son premier passage à vide en cette campagne 2018-19.

Sans être alarmante, cette mauvaise passe montre des signes inquiétants sur le plan de la constance, plus particulièrement pour les employés de soutien et la profondeur.
Le Tricolore n'a pas encore subi de défaites consécutives depuis le début de la saison, mais il peine à se créer des séries de victoires. Le hockey est un jeu d'erreurs et, dans le cas des hommes de Claude Julien, ces erreurs font mal.
Les trois premières lignes font bien dans la majorité des matchs joués jusqu'ici. Soumis à très peu de changements, ces trios démontrent un beau mélange de talent offensif et d'efforts défensifs. Ce sont les unités spéciales et la quatrième ligne qui sont remises en question.
L'avantage numérique est anémique, le désavantage numérique a la fâcheuse manie d'accorder un but dans les moments clés d'un match, et les joueurs qui se retrouvent sur le quatrième trio ne livrent pas la marchandise.
Nicolas Deslauriers ne fait pas l'unanimité chez les partisans, lui qui se fait reprocher son manque de vitesse et d'offensive. Sa pénalité de samedi en première période, bien que discutable, a totalement enlevé le momentum à son équipe, qui dominait son adversaire jusque-là.
Matthew Peca est une véritable énigme. Le petit joueur a démontré de belles choses au camp d'entraînement, mais ce n'est malheureusement pas le cas lors des dernières parties. En fait, il nous donne présentement une raison de s'ennuyer de Tomas Plekanec, qui était de retour à l'entraînement cette fin de semaine.
Charles Hudon a regardé quelques parties de la galerie de presse cette année, et il est revenu en force lorsqu'il a été appelé à remplacer Paul Byron sur un trio plus offensif.
Dans la victoire contre Washington jeudi dernier, il a possiblement joué son meilleur match en carrière. Il n'a toutefois pas été capable de répéter ses performances lors de la partie suivante, contre Tampa Bay samedi, alors que Claude Julien l'a directement pointé du doigt pour deux buts des visiteurs dans le défaite.
Ces joueurs se doivent pourtant de jouer avec le couteau entre les dents à chaque présence sur la glace, ce qui n'est pas le cas. Leur poste est loin d'être acquis avec l'équipe, et leurs récentes difficultés à se faire valoir transforment une profondeur efficace de début de saison en une profondeur déficiente.
Ils ne peuvent pas se permettre de mettre leur équipe dans le trouble, et c'est pourtant le cas. Avec les retours au jeu de Plekanec et de Byron prochainement, deux joueurs devront écoper, et ils se doivent de forcer la main de leurs entraîneurs dès ce soir pour rester dans l'alignement.
Nous avons un bon groupe à Montréal; les entraîneurs font du bon travail et les joueurs adhèrent bien au plan de match. Avec des unités spéciales efficaces, le Canadien connaîtrait de biens meilleurs résultats, et ce n'est qu'une question de temps avant que les efforts ne portent des fruits.
Les plus jeunes font des erreurs et c'est totalement normal, mais il ne faut juste pas que ce soit répétitif. Nous verrons ce soir si les hommes de Claude Julien sont encore capables de nous surprendre et de démontrer du caractère, alors que le Canadien rend visite aux Islanders. Go Habs Go!
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS