20:00
-
-
    

Nikita Scherbak se confie sur la relation qu'il avait avec Michel Therrien et Marc Bergevin

Publié le 26 juillet 2019 à 13h22
PAR

Nikita Scherbak, l'ancien choix de première ronde (26e au total) du Canadien de Montréal, n'a pas eu la carrière qu'il aurait souhaitée dans la LNH. En deux saisons, l'ancien du Canadien n'a disputé que 29 matchs avec le Canadien, récoltant un maigre total de sept points, dont cinq buts et deux passes.

Lors d'une entrevue accordée au média russe Sport24, Scherbak s'est vidé le coeur et disons qu'il n'a pas été tendre à l'endroit de Michel Therrien. Selon lui, l'ancien coach du Canadien passait son temps à crier après les joueurs, ce qui était vraiment désagréable et créait un inconfort.

Scherbak en a rajouté en affirmant qu'il avait peur de commettre des erreurs et que sa confiance avait été affectée tellement Michel Therrien était imposant. Le joueur russe confirme ainsi que sa relation n'était pas bonne avec le coach du Canadien et qu'il ne souhaite plus jamais devoir vivre une telle situation.

Le jeune joueur affirme avoir vécu des périodes particulièrement difficiles à Laval; il aurait même perdu l'envie de jouer au hockey. Scherbak a rajouté de l'huile sur le feu en parlant de sa relation avec Marc Bergevin :


« La direction du club m'a forcé à m'entraîner durant tout l'été à Montréal alors que je vivais dans une famille en campagne. J'avais un couvre-feu comme si j'étais à la garderie. Je suis un adulte et je ne pouvais pas faire ce que je voulais de mes soirées. Puis, je voulais louer un appartement au centre-ville de Montréal parce que je savais que je ne jouerais pas toute la saison avec le Rocket. Il m'a dit : "Non, tu vivras à Laval" ».

Croyez-vous que Nikita Scherbak exagère puisqu'il n'a pas réussi à se tailler une place dans la LNH?

10 dernières chroniques
pub