SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Max Domi ne doit pas devenir le prochain Brad Marchand


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
27 novembre 2018  (10h45)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



S'il y a une chose qui fait aucun doute dans l'entourage du Canadien cette saison, c'est certainement l'apport incroyable qu'amène l'attaquant du Tricolore Max Domi.

Quelqu'un s'ennuie d'Alex Galchenyuk? Sans rien vouloir enlever au talent de ce dernier, le #13 surpasse les attentes placées envers lui alors que l'ancien #27 du CH n'a jamais su apporter le même dynamisme que Domi le fait sur la surface glacée lors de son passage à Montréal, et ce, malgré une saison de 30 buts il y a trois ans.
Nonobstant une panne offensive à ses deux derniers matchs, le fils de Tie a tout de même une impressionnante récolte de 26 points, dont 11 buts, en 24 joutes de saison régulière jusqu'à maintenant.
Cette production fait du bien puisque l'on a rarement vu un joueur de la Sainte-Flanelle aller à un rythme d'un peu plus d'un point par match lors des dernières saisons et cela a de quoi en réjouir plus d'un.
Ce qui ne doit pas enchanter les partisans par contre, ce sont les tendances à vouloir se faire justice que Max Domi démontre un peu trop souvent au goût de tous, particulièrement aux yeux du descripteur des matchs au TVA Sports Félix Séguin:
C'est que Séguin voit un peu trop de Brad Marchand en Max Domi et ça ne lui plaît pas. Le descripteur a d'ailleurs dressé une liste des événements dans lesquels l'originaire de Winnipeg démontre parfois trop d'émotions dans son jeu, ce qui mène à des gestes d'indiscipline. Voici la liste en version intégrale:
Lors d'un match hors-concours, il s'en est pris sournoisement au défenseur des Panthers Aaron Ekblad. Domi a été suspendu pour le reste du calendrier préparatoire.
À Vancouver, il a été puni pour avoir porté son bâton trop élevé à l'endroit de Tyler Motte. La reprise a démontré que son geste était volontaire. Les conséquences auraient pu être plus importantes.
Samedi dernier contre les Bruins, il a frappé inutilement David Pastrnak, des Bruins, au centre de la patinoire. Domi a été puni pour obstruction.
Dans le même match face aux Bruins, Domi s'est fait frapper solidement sur la rampe par Chris Wagner. Après coup, Domi n'a jamais hésité et il s'est dirigé vers Wagner avant de s'en prendre au joueur des Bruins. Aucune pénalité n'a été imposée sur la séquence.
Tenons le pour dit, si Max Domi décide de produire offensivement comme le fait Brad Marchand (ce dernier a récolté 85 points à ses deux dernières saisons), il n'y a aucun problème à cela. Là où il ne doit pas imiter le #63 des Bruins, c'est dans l'aspect de – comme le dit si bien Félix Seguin – perdre la carte».
Max Domi doit apprendre à bien gérer ses bouillonnements, sans toutefois compromettre son style de jeu habituel, soit celui de donner son 110% à chacune de ses présences, tout en continuant d'apporter sa production offensive si précieuse à l'attaque du Tricolore.
Parions que Claude Julien rencontrera, si ce n'est pas déjà fait, son protégé afin de discuter de cette petite faille dans le jeu de Domi. Une chose est certaine, Max est bel et bien le fils du bouillant Tie Domi.
Et vous, avez-vous de la difficulté à supporter cet aspect colérique dans le jeu de Max Domi?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS