FINAL
3
2
    

Marcus Johansson à Montréal, une option?

Publié le 4 juillet 2019 à 7h27
PAR

Le 1er juillet a été une journée excessivement occupée aux quatre coins du circuit Bettman. En effet, plusieurs équipes ont réalisé divers coups en signant des joueurs de taille en vue de la prochaine saison. Du côté de Marc Bergevin, la journée semblait plutôt ordinaire jusqu'à ce qu'il dépose une offre hostile à l'attaquant Sebastian Aho des Hurricanes de la Caroline.

Alors que cette dernière devrait être égalée officiellement par l'organisation des Canes, les options sur le marché des joueurs autonomes se font de moins en moins nombreuses pour le Tricolore. En effet, les rumeurs qui tendaient à amener Anders Lee ou Matt Duchene à Montréal se sont rapidement éteintes alors qu'ils ont respectivement signé des pactes de sept ans et quelques millions avec les Islanders et les Predators.

Bref, avec le départ d'Andrew Shaw et de Nicolas Deslauriers, le CH doit trouver un plan B s'il désire figurer parmi les équipes compétitives dès le mois d'octobre prochain. Par contre, en ayant moins d'options à sa disposition, le DG du Tricolore risque d'avoir un peu plus de difficulté à combler les besoins du club. Cela dit, Marcus Johansson pourrait-il représenter un ajout important à l'offensive montréalaise?

Bien qu'il ne soit pas un marqueur aussi reconnu qu'Alexander Ovechkin ou Nikita Kucherov, le Suédois de 28 ans pourrait devenir une prise importante à ajouter à l'alignement du Canadien. Il pourrait apporter gros aux unités spéciales du club montréalais, lui qui est reconnu comme étant bon dans les deux sens de la patinoire. De plus, s'il demeure en bonne santé, il parviendrait certainement à offrir un apport offensif intéressant à la brigade du Tricolore.


L'an dernier, Johansson a porté l'uniforme des Devils ainsi que des Bruins, ayant été échangé à Boston en février dernier en retour de deux choix de repêchage. En 58 parties disputées, il a inscrit 13 buts et ajouté 17 passes pour 30 points. Bien que ces statistiques ne semblent pas incroyables, les performances de l'attaquant pourrait tout de même rapporter s'il retrouve les repères qu'il avait en 2016-17, campagne lors de laquelle il avait été un atout primordial aux Capitals de Washington, récoltant 58 points dont 24 buts en 82 rencontres.

Selon vous, Johansson pourrait-il être une option à envisager pour Bergevin? Si oui, à quel prix?
10 dernières chroniques
pub