F (F)
3
2
    

Marc Bergevin sait ce qu'il fait

Publié le 26 avril 2019 à 19h38
PAR

Aujourd'hui, le Canadien a confirmé qu'il s'était entendu avec Jordan Weal pour deux ans. Il succède donc à Christian Folin et Nate Thompson, les deux autres agents libres acquis à la date limite des transactions qui ont signé avec le Tricolore dernièrement.

Si la signature de Weal n'est pas surprenante, celles de Folin et Thompson le sont un peu plus. En effet, ces deux joueurs sont des polices d'assurances. Mais que ce cache-t-il derrière ces contrats?

Malheureusement pour les jeunes à Laval, cela signifie qu'ils ne sont pas prêts à faire le grand saut dans la LNH. Si Marc Bergevin avait eu confiance en sa relève pour l'année à venir, le scénario aurait été probablement différent.

Sur une note plus positive, ça donnera la chance à ces mêmes jeunes de continuer à se développer avec Joël Bouchard. Ils pourront jouer des bonnes minutes et obtenir du temps de glace de qualité, ce qui ne serait probablement pas le cas à Montréal.


Un autre point positif est que Bergevin n'a presque rien donné pour acquérir ces joueurs. De plus, ils commanderont des salaires assez bas, ce qui ne cause pas de problème pour la masse salariale.

Rappelons que Folin est une bonne police d'assurance. Avec les blessures à répétition à Juulsen, il manquait un défenseur droitier dans la formation et le #32 a réussi à combler ce vide.

Pour ce qui est de Thompson, c'est un bon vétéran qui gagne des mises au jeu importantes et joue bien dans un rôle sur le 4e trio et lors des missions défensives.

Quant à Weal, il pourrait devenir une véritable surprise, un peu comme Paul Byron. Il peut jouer au centre ou à l'aile, sur l'avantage et le désavantage numérique et il est capable d'accumuler une part respectable de points.
10 dernières chroniques
pub