Marc Bergevin devra équilibrer ses forces à la ligne bleue

Publié le 15 juin 2019 à 15h15
PAR ANNIE C.
Le Tricolore est plutôt bien nanti lorsque l’on regarde l’alignement des défenseurs droitiers. Shea Weber, Jeff Petry et Christian Folin font partie des réguliers. À Laval, la relève à droite est composée de Noah Juulsen, Cale Fleury Josh Brook et Brett Lernout. Toutefois, ce sont les défenseurs gauchers dans l’organisation qui se font rares et il ne fait aucun doute que Marc Bergevin doit bouger pour obtenir un équilibre entre les deux côtés.

En effet, le côté gauche demeure le maillon le plus faible. Mete et Kulak font un excellent travail, mais demeurent des défenseurs qui devraient oeuvrer sur la 2e et 3e paire. Mike Reilly a fait preuve d’inconstance durant la saison et son futur est incertain avec la formation montréalaise.

En ce qui a trait à Alexander Romanov, qui évolue dans la KHL, il est à, au moins, une ou deux années de venir en Amérique du Nord. Résultat: le Tricolore devra visiblement se tourner vers une transaction pour trouver un partenaire à Shea Weber.

Selon l’article proposé par habseyesontheprize , Noah Juulsen pourrait être le patineur en question porté à être utilisé comme monnaie d’échange pour amener un défenseur gaucher à Montréal.



Bien que le jeune homme de 22 ans ait perdu une bonne partie de l’année suite à une blessure en novembre dernier, il risque d’être l’un des jeunes défenseurs qui pourrait être sacrifié dans l’organisation. Avec ses 44 matchs d’expérience dans le circuit Bettman, Juulsen pourrait être favorable à une équipe qui souhaite rajeunir sa défensive et qui serait en mesure d’offrir en retour.

Toutefois, cela signifie également la perte d’un autre choix de première ronde au sein de l’organisation, mais avec la profondeur accumulée par Bergevin au cours des derniers années, il s’agirait probablement de la meilleure option pour son avenir.

S’il demeure avec les Canadiens, il devra se battre pour obtenir sa place dans l’alignement, déjà bien complète à droite, ou il risque tout simplement de continuer à évoluer avec le Rocket de Laval. L’échanger pour permettre de combler une lacune à gauche serait rentable pour Marc Bergevin.
10 dernières chroniques
pub