SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Ryan Johansen est déçu de ses prestations avec les Predators

PUBLICATION
Maxime Grondin
12 mai 2020  (14h47)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

En échangeant Seth Jones en retour de Ryan Johansen le 6 janvier 2016, les Predators de Nashville pensaient avoir mis la main sur le centre numéro un qui leur manquait afin d'avoir une attaque plus dévastatrice.

Cependant, selon le principal intéressé, il croit qu'il peut en faire plus.
En effet, depuis la signature de son contrat de huit ans d'une valeur annuelle de huit millions de dollars en juillet 2017, Johansen est insatisfait de ses performances individuelles. C'est lui-même qui a déclaré cette affirmation lors d'une entrevue accordée à The Athletic.
« Avec mon rôle dans l'équipe et les attentes que j'ai envers moi-même, je dois être meilleur que les centres numéro 1 des autres formations chaque soir. Je dois être un leader et le montrer à mes coéquipiers. Quand ça n'arrive pas, c'est frustrant », a-t-il confié durant l'entretien.
« Je n'ai jamais été habitué à ce genre de situation depuis que je suis jeune. Mes coéquipiers comptent sur moi et j'ai un gros contrat », a ajouté l'homme de 27 ans.
Le joueur de centre a inscrit 14 filets et amassé 22 mentions d'assistance en 68 rencontres avant l'arrêt des activités en raison des préoccupations liées à la COVID-19. Il se dirigeait vers une campagne de 43 points, ce qui serait son plus bas total de points, en ayant disputé au moins 40 parties, depuis sa saison recrue avec les Blue Jackets de Columbus en 2011-2012.
Avec l'équipe qui l'avait repêché en première ronde en 2010, Johansen montrait des talents de marqueur naturel. Il a d'ailleurs marqué 33 buts en 2013-2014, un sommet en carrière, mais, avec les Predators, cette production ne s'est jamais matérialisée. Avec cette formation, sa moyenne de 14.25 buts par campagne est en deçà des attentes.
Ses performances viennent lui trotter dans la tête puisque depuis le 29 janvier, le joueur canadien a seulement réussi à déjouer le gardien adverse à trois reprises. De plus, depuis que Peter Laviolette a été remplacé par John Hynes en janvier dernier, le temps de jeu moyen de Johansen a diminué, allant de 17:56 par match à 15:43.
Le directeur général des Predators, David Poile, croit également que son joueur vedette pourrait en faire davantage : « Il doit mieux jouer. Il doit trouver un moyen d'avoir un impact plus important et de produire plus. Je m'attends à plus et il s'attend aussi à plus de lui-même », a-t-il mentionné.
L'organisation du Tennessee semble avoir de la difficulté à obtenir une production de ses attaquants cette saison. En effet, le meilleur pointeur de l'équipe est leur capitaine et défenseur, Roman Josi, avec 65 points. Son plus proche poursuivant est Filip Forsberg, qui a obtenu 48 points.
Crédit : NHL.com
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS