F (F)
3
2
    

Les quatre champions de divisions éliminés; une première dans l'histoire de la LNH.

Publié le 25 avril 2019 à 4h41
PAR

Hier soir avait lieu le dernier match de la première ronde; un match ultime opposant les Hurricanes de la Caroline aux Capitals de Washington. Les premiers n'avaient pas participé aux séries depuis une décennie, soit depuis la saison 2008-2009, tandis que les seconds étaient les Champions en titre. Malheureusement pour ces derniers, ils devront tirer un trait sur un doublé puisque la « Bunch of Jerks » (Bande de Crétins) a remporté l'ultime victoire. Il s'agit de la première fois depuis que la LNH a effectué sa première expansion, en 1967-1968, que les quatre champions de division sont éliminés.

Durant ce match, Caroline a réussi à combler des déficits de 2-0 puis de 3-1. Le match était d'ailleurs à égalité 3-3 lorsque les Capitals sont passés à quelques pouces de l'emporter, mais une intervention in extremis de Brock McGinn les a privés de la victoire. Ce dernier a, en effet, fait dévier la rondelle avec son bâton l'empêchant ainsi de pénétrer dans le filet alors qu'il ne restait que 2:21 à la troisième période. « J'ai juste réagi, a déclaré McGinn. J'ai vu le disque se faufiler derrière Petr un petit peu. Je ne sais pas si la rondelle avait assez de vitesse pour franchir la ligne de but, mais je n'allais certainement pas courir le risque. » Voici cet arrêt :


Dominant au niveau des tirs au but - total de 17-6 en prolongation - le ciel aurait cependant pu tomber sur la tête des Canes lorsque, à 2:02 de la deuxième période de surtemps, Saku Maenalanen a été pénalisé pour avoir retardé la rencontre en plus de se mériter une inconduite de partie. Même si Todd Reirden, l'entraîneur-chef des Capitals, a alors demandé un temps d'arrêt, Washington a été incapable de capitaliser.


Moins de dix minutes s'étaient écoulées depuis la fin de l'infraction lorsque Brock McGinn, à 11:05, a fait dévier une passe de Justin Williams derrière Braden Holtby. « C'était juste un tir du coin de la patinoire, a affirmé le gardien des Caps. Pas sûr si la rondelle est restée sur la glace ou non. Je ne sais pas. C'est un de ces jeux où il faut y aller avec ardeur et il faut que tu travailles fort. »

Voyez la vidéo de ce but :


Le capitaine des Canes a, une fois de plus, fait honneur à son surnom de « Mr. Game 7 » (Monsieur Match #7). « Des joueurs importants ont marqué des buts importants, Petr [Mrazek] a réussi des arrêts importants quand nous en avions besoin, Jordan [Staal] a marqué un but important pour amorcer la troisième période, a-t-il mentionné. Nous n'avons pas baissé les bras. Quand c'était 2-0, nous nous sommes dit que nous ne laisserions pas les choses faire boule de neige comme dans les autres matchs. Nous nous sommes regroupés et nous avons persévéré. » Pour plus de détails concernant Justin Williams Cliquez ici

Le but de McGinn, après 32:05 minutes de prolongation, a mis un terme au match dont la durée(92:05) a ainsi éclipsé l'ancien record du match #7 le plus long dans l'histoire de la franchise Hurricanes/Whalers. L'ancien record (85:26) était en vigueur depuis les quarts de finales d'Association (demi-finale de Division) en 1992 alors que Russ Courtnall du Canadien de Montréal avait déjoué Frank Pietrangelo dans une victoire de 3-2. Il s'agit aussi du troisième plus long match #7 dans l'histoire de la LNH.

Les Capitals sont ainsi devenus la septième équipe du Top 10 à subir l'élimination au premier tour des séries. « C'est difficile, a commenté le capitaine des Capitals Alex Ovechkin. Évidemment, nous avions le sentiment d'avoir dominé les deux premières périodes. Un ou deux rebonds chanceux et ils étaient de retour dans le match. Mais ç'a été une excellente série, beaucoup de robustesse, beaucoup d'ardeur dans les jeux de leur part. »

Voyez la vidéo de l'habituelle poignée de main entre les deux équipes :


À la suite de la victoire, Don Waddell, le président et directeur-général de l'équipe, a envoyé le message texte suivant : “These guys are resilient, no quit in their game.” (« Ces gars sont résilient, ils n'abandonnent jamais. ») Il s'agit là effectivement d'un moment inoubliable pour l'ancien DG des Trashers d'Atlanta.
En deuxième ronde, les Hurricanes ont rendez-vous avec les Islanders. La première rencontre aura lieu Barclays Center vendredi le 26 avril à 19:00. En saison régulière, ils ont présenté un dossier de 1-2-1 contre les Isles.

Selon vous, qui l'emportera : Canes ou Isles? Et en combien de matchs?

Crédit : NHL.com
10 dernières chroniques
pub