20:00
-
-
    

Les joueurs les plus utiles à leur équipe depuis le début des séries

Publié le 27 avril 2019 à 18h08
PAR

Quelles séries nous avons jusqu'à maintenant! Qui aurait cru que les quatre gagnants de division plieraient l'échine dès la première ronde? Si vous saviez que ces prétendants à la Coupe Stanley ne se rendraient pas loin, vous êtes soit un devin, soit un dieu de l'analyse du hockey ou encore, une personne très chanceuse! Avez-vous pensé à acheter votre 6/49?

Bref, si des équipes aussi puissantes ont vu leurs espoirs de gagner la Coupe s'évanouir, c'est grâce à des joueurs qui ont su élever leur jeu d'un cran pour faire gagner leur équipe.

Déjà après la première ronde, et quelques matchs en deuxième, nous pouvons identifier certains joueurs qui ont fait la différence et qui, si la tendance se maintient, pourraient être de sérieux candidats au trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries.

Voici un tour d'horizon des candidats au trophée Conn Smythe pour chaque équipe. Même s'il est beaucoup trop tôt pour décerner cet honneur, il s'agit d'un exercice intéressant puisqu'on peut déjà voir qui connaît de bonnes séries.


Bruins de Boston : Brad Marchand

La peste des Bruins a continué sur sa belle lancée de la saison régulière en récoltant 9 points en huit parties éliminatoires. Son style de jeu physique et hargneux cadre parfaitement avec celui des séries. Il apporte de l'énergie et de la rapidité sur son trio et est utilisé à toutes les sauces par Bruce Cassidy. Il sait comment gagner la coupe. La gagnera-t-il encore cette année?

Mention honorable : Charlie Coyle

Hurricanes de la Caroline : Jaccob Slavin

Slavin est le pilier incontesté de la défensive des Canes. Utilisé pendant une moyenne de 26 min 37 par match, il est l'homme de confiance de son entraîneur pour contrer les meilleurs joueurs adverses. Il est plutôt bon à ce chapitre, comme en témoigne son différentiel de +5. Ah oui… grâce à ses 9 points en huit parties, il est également le meilleur pointeur de son équipe. Pas mal pour un défenseur! Quand arrêterons-nous de le sous-estimer?

Mention honorable : Dougie Hamilton

Blue Jackets de Colombus : Sergei Bobrovsky

Le gardien russe est solide comme le roc depuis le début des séries. Maintenir un pourcentage d'arrêt de .929 est tout un exploit, surtout lorsqu'on a affronté une attaque comme celle du Lightning de Tampa Bay. Il faut le faire! « Bob » doit être fier de ses performances, lui qui sera joueur autonome à compter du 1er juillet. Gageons que son agent se frotte les mains… très, très fort!

Mention honorable : Matt Duchene

Avalanche du Colorado : Nathan MacKinnon

Oui, Rantanen a un point de plus que lui, mais le no 29 des Avs est la véritable bougie d'allumage de son équipe. Il est l'attaquant le plus utilisé des séries avec un temps de jeu moyen de 23:45. Mackinnon est une menace offensive constante, comme en témoignent ses 9 points en six parties. Ses feintes étourdissantes et sa vitesse digne d'une F1 causent bien des maux de tête aux équipes adverses. Parlez-en aux pauvres Flames…

Mention honorable : Mikko Rantanen

Stars de Dallas : Ben Bishop

Bishop n'est souvent pas chanceux avec les blessures, mais on peut dire qu'il est en pleine forme en séries cette année. Son pourcentage d'arrêts (.937) et sa moyenne de buts alloués de 2,05 sont dignes d'un Jonathan Quick lorsqu'il a remporté le Conn Smythe en 2012. Il sait faire les arrêts clés quand ça compte!

Mention honorable : Alexander Radulov

Islanders de New York : Robin Lehner

Oui, un autre gardien! Lehner est tout simplement le meilleur cerbère des séries jusqu'à maintenant. Ce dernier a été en mesure de vaincre ses problèmes personnels cette année et il a été un rouage majeur dans les succès des Islanders. Croyez-le ou non, son pourcentage d'efficacité en séries s'élève à .958 et sa moyenne de but est de seulement 1,36! Il est tout simplement dominant! Il serait étonnant qu'il ralentisse le rythme, puisqu'il n'a joué que 46 matchs en saison régulière. Le Suédois est donc beaucoup plus reposé que les autres gardiens en séries. Déjà en nomination pour le trophée Vézina, pourrait-il gagner le Conn Smythe si l'attaque de NY réussit à marquer plus de buts?

Mention honorable : Jordan Eberle

Sharks de San Jose : Erik Karlsson

Plusieurs candidats peuvent être nommés chez les Sharks, mais il fallait bien en choisir un! Il a certainement ses lacunes en défensive, mais il est le joueur parfait pour alimenter les attaquants talentueux des Sharks. Sa vision du jeu hors du commun fait souvent bien mal paraître les joueurs qui essaient de le contrer. Il est présentement à égalité avec Slavin pour le plus grand nombre de points chez les défenseurs avec 9. Et que dire de sa passe sur le but gagnant des Sharks en prolongation lors du match numéro 7 contre Vegas? C'était presque aussi majestueux que ses longs cheveux de prince!
Mentions honorables : Brent Burns, Logan Couture, Kevin Labanc

Blues de St-Louis : Alex Pietrangelo

Fort de 7 points en sept matchs, le grand défenseur des Blues lève toujours son jeu d'un cran quand ça compte, ce qui est la définition même d'un gagnant du trophée Conn Smythe. Il semble inébranlable à la ligne bleue. Sa mobilité et sa longue portée font du capitaine des Blues un joueur extrêmement difficile à déjouer. On voit pourquoi il a été choisi dans l'équipe canadienne qui a remporté l'or à Sotchi en 2014.

Mention honorable : Jaden Schwartz

Et vous, chers lecteurs, qui sont vos favoris pour gagner le titre du joueur le plus utile en séries cette année?
10 dernières chroniques
pub