Les Jets coupent les ponts avec deux anciens du CH

Publié le 25 juin 2019 à 16h49
PAR JEREMY PAQUET
Toutes les équipes de la LNH avaient jusqu’à dimanche, 23 juin, afin d’offrir des offres qualificatives à leurs joueurs autonomes avec compensation, sans quoi ceux-ci deviendraient libres comme l’air le 1er juillet.

Le fait de qualifier un joueur signifie que l’équipe en question conserve les droits de ce joueur. Si le joueur décide de refuser l’offre qualificative, comme l’a fait Charles Hudon avec le Canadien, il peut signer avec l’équipe de son choix dès le 1er juillet, mais l’équipe ayant conservé ses droits recevra une compensation en fonction du contrat signé par le joueur.

Chez les Jets de Winnipeg, nous apprenons que les joueurs qui ont été qualifiés sont le gardien Eric Comrie, les attaquants Kyle Connor, Andrew Copp et Patrik Laine, ainsi que les défenseurs Neal Pionk et Nelson Nogier.

C’est donc dire que deux anciens défenseurs du Canadien n’ont pas été qualifiés par Winnipeg. Il s’agit de Nathan Beaulieu et de Joe Morrow.



Choix de premier tour du Canadien, 17e au total, lors du repêchage de 2011, Nathan Beaulieu a récolté 12 points cette saison avec les Sabres et les Jets. Tout comme lorsqu’il était à Montréal, Beaulieu n’a pas été en mesure de prouver qu’il était capable d’être un défenseur régulier dans la LNH. Il a été échangé de Buffalo à Winnipeg, le 25 février dernier, en retour d’un choix de 6e ronde. En deux saisons depuis son départ de Montréal, Beaulieu a cumulé quatre buts et 17 mentions d’aide, pour un total de 21 points en 107 matchs.

Pour sa part, Joseph Morrow avait rejoint le Canadien en tant qu’agent libre le 1er juillet 2017. Il n’aura disputé que 38 matchs avec le CH avant d’être échangé aux Jets de Winnipeg lors de la date limite des transactions la saison passée (2017-18). En 41 matchs cette saison avec les Jets, Morrow a marqué un but et ajouté six mentions d’aide pour un total de sept points.

Les deux défenseurs gauchers de 26 ans seront donc libres comme l’air le 1er juillet.
10 dernières chroniques
pub