SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Les Capitals peuvent-ils répéter l'exploit une deuxième saison consécutive?


PUBLICATION

29 mars 2019  (15h27)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Les Capitals de Washington sont en voie de mettre la main sur le premier rang de la section Métropolitaine pour une quatrième saison consécutive.

Nombreux se demandaient si les Caps manqueraient d'essence dans le réservoir après avoir festoyé à fond tout l'été.
Force est d'admettre que malgré le départ de l'entraîneur-chef Barry Trotz, la bande d'Alex Ovechkin est toujours au sommet de la LNH.
En effet, Washington est la quatrième équipe à avoir atteint le plateau des 100 points pour ainsi confirmer leur présence en séries éliminatoires pour une 11e fois au cours des 12 dernières saisons.

À l'image du Lightning de Tampa Bay, Washington n'a pas fait d'acquisition majeure à la date limite des transactions.
En effet, Brian MacLellan, le DG des Caps, a fait acquisition de joueurs de profondeur en Carl Hagelin et Nick Jensen. Il n'a pas touché au coeur de sa formation, qu'il considère bien outillée pour faire un bon bout de chemin en séries.
En effet, Washington compte sur un excellent noyau en attaque. Alex Ovechkin est au sommet de sa forme et contemple un 8e trophée Maurice-Richard en 14 ans. Nicklas Backstrom est toujours un des meilleurs fabricants de jeu de la ligue comme le démontrent ses 70 points, dont 51 mentions d'aide.
Evgeny Kuznetsov est taillé dans un moule semblable à Backstrom, lui qui compte 69 points, dont 49 passes. TJ Oshie est un joueur complet qui n'est pas effrayé de se mettre le nez dans la lourde circulation pour marquer des buts importants. Jakub Vrana connaît une belle progression, lui qui approche du plateau des 50 pour la première fois de sa jeune carrière.
Brett Connolly connaît une saison surprenante avec 22 buts et 45 points. Tom Wilson demeure une menace dans tous les sens du terme. Il est le "nouveau Milan Lucic", capable de produire (39 points, dont 22 buts en 59 matchs) et craint de tous les joueurs de la ligue. Avec 35 points, Lars Eller demeure un bon troisième centre.
La seule déception en attaque du côté des Caps est sans doute Andrei Burakovsky, qui se cherche cette saison avec seulement 24 points.
En défense, Washington compte sur son général John Carlsson, qui connaît sa meilleure saison en carrière offensivement avec 67 points. Il est bien appuyé par Dmitri Orlov, Matt Niskanen, Brooks Orpik, Micheal Kempny et Nick Jensen.
Le seul point d'interrogation est devant le filet. Holby est un excellent gardien, mais il est fragile psychologiquement. L'an dernier, c'est Grubauer qui a du protéger la cage des Caps pour la première moitié des séries car Holtby était chancelant.
Crosby et Ovechkin sont constamment comparés depuis leur entrée dans la LNH. Les deux ont franchi le cap des 1200 points en carrière. Un est plus du style fabricant de jeu, et l'autre est plus du style franc-tireur.
Ce qui les différencie le plus, c'est que Crosby a remporté trois Coupes Stanley alors qu'Ovechkin en a seulement une. Ovi peut-il imiter Sid en mettant la main sur deux Coupes en deux ans?
Il aura fort probablement à affronter Crosby une fois de plus cette année, et s'il sort gagnant de cette confrontation, il devra sans doute affronter la bande de Kucherov et Stamkos, les favoris pour ravir le titre aux champions en titre.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS