20:00
-
-
    

Le meilleur espoir chez les défenseurs est...

Publié le 21 juillet 2019 à 19h32
PAR

La nouvelle application produite pour les amateurs de paris sportifs ou de pool de hockey, NHL Rank King, a produit le classement des meilleurs espoirs à la ligne bleue n'ayant pas disputé plus de 25 parties dans le circuit Bettman. Sans aucune surprise, c'est Cale Makar qui figure au premier rang de la Ligue nationale de hockey.

Après une arrivée abrupte en séries éliminatoires l'an dernier, le défenseur de 20 ans s'apprête à disputer sa première saison complète dans la Ligue nationale de hockey.

Auteur d'un but et cinq mentions d'aide en 10 joutes lors du dernier bal printanier, le défenseur qui portait les couleurs de l'Université UMass-Amherst remplira le rôle de défenseur offensif numéro un depuis le départ de Tyson Barrie cet été.

Explosif en patins, une vision du jeu exceptionnelle et des habiletés offensives dignes des meilleurs défenseurs du circuit Bettman; il ne fait aucun doute que Cale Makar pourrait surprendre les amateurs de hockey cet automne. Il devient même un candidat de choix pour le trophée Calder, remis à la meilleure recrue de la saison.


Dans cette même liste, le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Erik Brannstrom figure au deuxième rang. Échangé par les Golden Knights de Las Vegas pour faire l'acquisition de Mark Stone l'an dernier, ce dernier pourrait former un duo dangereux avec Thomas Chabot cette année. Rapide, agile et possédant une bonne première passe, Brannstrom pourrait rapidement faire oublier Erik Karlsson aux partisans des Sénateurs.

Comme si Cale Makar ne serait pas suffisant, un deuxième défenseur appartenant à l'Avalanche du Colorado figure au troisième rang. Bowen Byram devrait se tailler une place dans l'uniforme de l'Avalanche dès cet automne, lui qui était le meilleur défenseur de l'encan amateur sans aucun doute.

En quatrième et cinquième positions, Quinn Hughes et Evan Bouchard font partie du top 5 eux aussi. Hughes est une véritable bombe offensive qui va générer des points à la tonne sur l'avantage numérique, alors qu'Evan Bouchard devra encore peaufiner son jeu défensif, sans quoi il pourrait réchauffer le banc à l'occasion, à Edmonton.

Adam Boqvist et Ty Smith se retrouvent respectivement au sixième et septième échelons du classement.
10 dernières chroniques
pub